Vivre en chrétien, qu’est ce que ça veut dire ? Une formation pour tous à Roubaix

Vivre en chrétien, qu’est ce que ça veut dire ? Lire la Bible ? Aller à la messe ? Défendre les plus petits ? Prier ? Accueillir l’autre ? Respecter la tradition ? Vous êtes nombreux à vous poser ces questions et en particulier dans les quartiers populaires où les difficultés sociales et la diversité religieuse posent des questions de plus en plus forte sur notre foi de chrétien.

SIFAS QP Rbx

Pour trouver ensemble les réponses qui vous feront avancer dans votre foi, votre relation à Dieu et au monde, la Mission Ouvrière, l’équipe missionnaire de Roubaix et le service de la formation vous propose de nous retrouver samedi 30 septembre 2017 de 10h à 12h au 18, rue Newcomen à Roubaix pour partager toutes vos questions et chercher ensemble les réponses.

Que vous soyez chrétien engagé, occasionnel, en recherche ou simple curieux de Dieu, venez vivre une démarche simple et innovante pour s’attaquer aux questions qui vous travaillent sans taboo.

Téléchargez l’invitation : Vivre en chrétien(s) qu’est ce que cela veut dire(1)

Pour plus d’information, contactez Jérôme Montois : jerome.montois@gmail.com

 

Publicités

Parents et enfants d’Hazebrouck, l’ACE vous invite à jouer samedi 16 septembre !

Depuis son origine, l’Action Catholique des Enfants (ACE) croit que l’enfant est capable de s’exprimer et d’agir sur des sujets qui le concernent. Pour permettre a chaque enfant de s’exprimer, l’ACE leur propose de jouer. Alors que de nombreux jeux consistent à rester seul derrière un écran, l’ACE invite à jouer ensemble pour créer du lien, du respect, de l’éveil à la citoyenneté et à la foi.

Si vous souhaitez permettre à vos enfants de vivre ce beau projet, l’ACE d’Hazebrouck vous invite à son après-midi de rentrée le samedi 16 septembre 2017 de 14h30 à 17h00 au 16, Boulevard de l’abbé Lemire à Hazebrouck.

Au cœur de ce temps de jeu, les enfants pourront apporter leur contribution à l’événement festif et symbolique « Grains de folie » du 23 septembre 2017 à l’occasion des 60 ans de la Mission Ouvrière en créant leurs Grains de folie !

Téléchargez l’invitation : Invitation fête démarrage ACE Hazebrouck

N’hésitez pas à contacter Nathalie Brahimi au 03.28.41.86.50

invitation ACE sept 2017

Catégories ACE

Une révision de vie « Grains de folie » proposée par une équipe ACO de Lille

Une équipe d’Action Catholique Ouvrière de jeunes travailleurs de l’agglomération lilloise, a récemment vécu une révision de vie en utilisant les « grains de folie ». Une belle expérience qu’ils ont souhaité partager avec tous ceux qui souhaitent vivre cette démarche.

Les grains de folie, ce sont ces boules de polystyrène sur lesquelles la Mission Ouvrière invite chaque personne du milieu ouvrier et des quartiers populaires a écrire une initiative, un engagement ou un geste solidaire et fraternel pour mettre en lumière les belles choses qui se vivent dans le monde ouvrier. Ces grains de folie seront réunis le samedi 23 septembre à 15h00 lors d’un grand événement festif des 60 ans de la Mission Ouvrière dans les rues de Lille.

FullSizeRender 23

Pour préparer cet événement, l’équipe ACO de Marie, Alexandre, Émilie et Lionel a créée une révision de vie qui peut être vécue par toute équipe ACO, JOC, GREPO, de responsables ACE ou tout autre groupe en quartier populaire. Alors n’hésitez pas à vous en saisir et à vivre cette belle démarche qui est au cœur de le Mission Ouvrière.

Téléchargez la révision de vie : RDV Grains de folie
Téléchargez l’invitation pour l’événement « Grains de folie » : Grains de folie – Invitation à participer

Le repas de rentrée de la Mission Ouvrière de Lille déjà complet !

Chaque année la Mission Ouvrière de l’agglomération lilloise fait sa rentrée avec un repas moules-frites ouvert à tous. Cette année, il aura lieu le lundi 11 septembre à 12h30 à la maison de la Mission Ouvrière (57, rue des meuniers à Lille). Mais ne cherchez plus de places, ce repas affiche déjà complet ! La maison ne permet d’accueillir « que » 60 personnes et les places sont parties en un rien de temps ! Un beau succès pour l’équipe Mission Ouvrière de Lille.

Plus qu’un moment de convivialité, ce repas sera aussi l’occasion de faire participer et de mobiliser pour l’événement festif « Grains de folie » qui aura lieu le samedi 23 septembre 2017 à 15h00, Parvis de l’église St Maurice à Lille.

moules frites sept 2017

Lille et Roubaix : la JOC lance sa deuxième année de campagne pour le travail digne des jeunes

Depuis un an, les jeunes militants de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne mène une grande campagne d’action pour le travail digne des jeunes du milieu ouvrier. L’année dernière fut marquée par une grande enquête, par le rassemblement national du mouvement et par la proclamation lors de celui-ci d’un cahier de doléance comprenant 40 demandes construites par jeunes à partir des résultats de l’enquête.

Cette année sera résolument tournée vers l’action de terrain pour permettre l’accès des jeunes à l’emploi digne ! La nouvelle vidéo de la campagne en donne un bel avant goût :

vidéo joc

Pour lancer cette année d’initiatives locales, la JOC de Lille organise sa grande rentrée le samedi 9 septembre 2017 de 14h00 à 20h00. Au programme de la journée l’élection de l’équipe fédérale, la construction de la conduite d’année, le lancement de la démarche d’action mais aussi un temps de fête entre copains !

Invitation Rentrée JOc 9 septembre 2017

De son coté, la JOC de Roubaix Tourcoing Vallée de la Lys organise un week-end de rentrée le 9 et 10 septembre 2017 à la Maison diocésaine d’accueil de Merville. Les jeunes militants vont se mettre au vert à la campagne pour prendre le temps de se connaître, préparer l’année mais aussi vivre un grande révision de vie et préparer les initiatives en équipe. Ils se mettront aussi à l’écoute de la Parole de Dieu lors d’une célébration entièrement créée par les jeunes eux-même.

IMG_7042

Catégories JOC

Armentières : la Mission Ouvrière fait sa rentrée le 8 septembre

La Mission Ouvrière d’Armentières organise sa grande rentrée le vendredi 8 septembre 2017 de 18h30 à 22h00 à l’Espace 12 Apôtres d’Armentières (64, rue du bas d’enfer).

Au programme un temps de partage suivi d’un repas partagé. Un moment fort qui sera l’occasion de lancer les festivités des 60 ans de la Mission Ouvrière avec l’événement festif « Grains de folie » du 23 septembre 2017 à Lille.

Rentrée armentières

Pour plus d’infos : Danièle 03 20 77 44 41 // Christiane 03 20 88 27 90 // Michel 03 20 35 55 00

Venez nombreux !

René Deconinck, 23 ans, jociste du diocèse de Lille, résistant, mort pour la France

La seconde guerre mondiale a durement marqué la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC). Le pèlerinage mondial de 1939 qui devait lancer l’internalisation du mouvement de jeunes fondé en 1927 a du être annulé. Interdit par Vichy en 1941, le mouvement a continué sa vie de manière clandestine, protégé par les autorités ecclésiales. De nombreux jocistes, dont le Bienheureux Marcel Callo sont mort assassinés par l’occupant.

Dans le diocèse de Lille, cette période a aussi été marqué par l’émergence d’un groupe de résistants principalement composé de jocistes : les Jeunes Chrétiens Combattants. La stèle commémorative de la mort de l’un d’entre eux, René Deconinck, vient d’être restauré. Un article de Géraldine Beys et Marie-France Maréchal dans le journal « La Voix du Nord » du 30 août 2017 nous partage cette histoire dont vous pouvez lire l’article complet sur le site de la Voix du Nord.

La stèle du résistant René Deconinck, abattu il y a 73 ans, a été restaurée

Impossible de la manquer. En sortant de Dourlers direction Avesnes, l’automobiliste quitte la RN2 et prend le chemin de Semousies. Un peu plus loin sur sa droite, la stèle est là avec, derrière elle, un champ. Au loin on aperçoit l’église de Dourlers. C’est à cet endroit qu’il y a 73 ans s’est joué un drame. Une exécution, celle de René Deconinck. Un jeune homme avide de liberté, de cette liberté qui l’avait vu très tôt refuser le service du travail obligatoire imposé par l’occupant et s’engager dans la Résistance. Parce qu’il est réfractaire au STO et membre du groupe des Jeunes Chrétiens Combattants, René Deconinck se voit conseillé de quitter sa région dunkerquoise en février 1944. Il part rejoindre sa mère à Anor. Mais avant, il a servi sous les ordres du président fédéral de la JOC, Michel Hochart, commandant des FFI. C’est alors qu’il remplit une mission donnée par ce dernier que le jeune homme est arrêté. Le 31 août 1944, René Deconinck est fusillé après, sur injonction de l’ennemi, avoir creusé sa propre fosse. Il a 23 ans.

B9713026017Z.1_20170830193755_000+GKO9MF6DS.2-0

Un chemin au nom du héros ?
Quand l’annonce de sa mort fut connue, la tristesse fut immense. Parmi ses camarades de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) dont il était le vice-président fédéral. Parmi ses amis résistants. Parmi sa famille et tous ceux qui chérissaient le lieutenant des Forces Françaises de l’Intérieur. Les funérailles de René Deconinck auront lieu plus tard, le lundi 21 juillet 1947 à l’église Saint-Martin de Dunkerque. Beaucoup de monde y assistera. Parmi les présents, Robert Prigent, ministre de la santé publique…

C’est l’Amicale des Patriotes Résistants de l’OCM de Dourlers qui assurera à la famille du lieutenant valeureux qu’une stèle sera édifiée à Dourlers. Celle justement du chemin de Semousies, construite en 1947 mais qui forcément, 70 ans plus tard, avait subi les outrages du temps. Ne voulant pas la voir se dégrader plus encore, trois membres de l’Association pour la rénovation du Patrimoine de Dourlers ont entrepris de la restaurer. Ils lui ont consacré un an, à leur rythme. Le résultat est là. La stèle est désormais bien visible. Reste la question au fil des ans de son entretien et de celui de ses abords. La commune ou l’UNC, association d’anciens combattants, pourraient, pourquoi pas prendre le relais ? Quant au héros René Deconinck, pourquoi ne pas rebaptiser le chemin de Semousies, chemin Deconinck ?

portrait

Catégories JOC

L’été survitaminé de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

Alors que le mois d’août prend doucement fin, enfants, jeunes et plus grands quittent peu à peu la torpeur des vacances pour s’en retourner au travail, à l’école et dans les engagements qui font le combat ordinaire pour la justice. Mais cet été aura été plus qu’un simple moment de repos pour tout ceux d’entre vous qui ont vécus des temps forts avec l’ACE, la JOC ou l’ACO.

En effet, cet été les mouvements d’action catholique du milieu ouvrier et des quartiers populaires ne sont pas restés inactifs dans le diocèse de Lille. Voilà un petit tour d’horizon des initiatives vécues cet été en Mission Ouvrière.

La Mission Ouvrière et quartiers populaires du doyenné Cœur de Flandres a organisé une sortie sur le littoral dunkerquois le 5 juillet dernier. Près de 80 personnes ont participé à l’événement ! La matinée fut marqué par la visite de la chapelle des pécheurs et l’après-midi par la visite du musée maritime et un temps à la plage. Enfants, jeunes et adultes ont savouré ce beau moment de foi et de détente.

IMGP9716.JPG
Sortie de la Mission Ouvrière Quartiers Populaires Cœur de Flandres

Samedi 8 juillet, l’Action Catholique des Enfants d’Hazebrouck a organisé un grand concours du meilleur pâtissier. Enfants et parents se sont retrouvés autour des gâteaux crées par les enfants. Une belle initiative.

ACE toujours, mais à Tourcoing ! Des enfants des quartiers populaires de Tourcoing ont vécu leur premier camps ACE début août à la maison diocésaine de Merville. Un moment de jeux et de partage au grand air.

ACE encore, le camp d’été diocésain a réuni de nombreux enfants et fut marqué par de beaux moments de jeu, des visites et des temps forts de partage et de communion. Bravo aux enfants et aux animateurs qui se sont plier en 4 pour leur faire vivre un été pas comme les autres.

image vidéo camp ACE
Vidéo d’un moment convivial lors du camps ACE de l’été 2017

De son coté la Jeunesse Ouvrière Chrétienne n’a pas chômé non plus ! A Lille les jeunes responsables de fédération se sont réunis le 15 août pour une formation sur l’histoire de la JOC et de catholicisme social. Un journée forte en témoignage, notamment celui de Roger, 90 ans, qui a débuté la JOC en 1942 alors que le mouvement été interdit par l’occupant allemand.

20729750_1932666050279485_2786304032010519829_n

JOC toujours, quelques jeunes jocistes du diocèse de Lille ont eu la chance de participer aux accueils saisonniers organisés par le mouvements dans les principales statuons touristiques de notre pays. Ce fut le cas de Jordy, militant de la JOC de Roubaix qui a participé à la Perm’Saison des Sables d’Olonne en Vendée. Les accueils saisonniers sont des lieux où des jocistes viennent passer une semaine pour aller a la rencontre des travailleurs saisonnier afin de les informer sur leurs droits de travailleurs et leur partager des moments de convivialité.

Fichier_000

Que de belles expériences ! De quoi faire le plein d’énergie pour une année qui s’annonce forte en initiative et ce dès le samedi 23 septembre avec l’événement festif Grains de Folie pour l’anniversaire des 60 ans de la Mission Ouvrière !

Parrainage de jeunes du diocèse de Lille au rassemblement national de la JOC : Merci !

Le 15 avril 2017, plus d’une centaine de jeunes des quartiers populaires du diocèse de Lille ont participé au rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ils sont rejoint les milliers de jeunes de toute la France réunis pour faire entendre leur voix et défendre le travail digne.

Pour les soutenir et encourager un maximum d’adultes du réseau a inviter des jeunes, la Mission Ouvrière du diocèse de Lille a lancé un dispositif de parrainage. Le principe en était simple : un adulte ou groupe d’adulte invite un jeune au rassemblement et lui permet ainsi de vivre une journée marquante de fête, d’action et de foi.

rn-joc

Une cinquantaine de parrains et marraines ont répondu à l’appel de la Mission Ouvrière et de la JOC ! Grâce à eux, 21 jeunes ont été invités et ont ainsi pu découvrir la JOC. Le dispositif a également permit de récolter 2225€ qui ont permit de payer les billets des jeunes parrainés mais aussi des jeunes en difficultés financières.

Pour remercier leurs parrains et marraines, ainsi que tous ceux sans qui le rassemblement national n’aurait pas été possible, Charli, Marine, Mélissa et Renato, jocistes de Lille ont rédigé une lettre de remerciement :

Lettre à l’attention de celles et ceux sans lesquels la JOC de Lille ne serait pas présente au rassemblement national du 15 avril 2017.

MERCI

« Le rassemblement a permis de valoriser chaque action faite au niveau régional (enquêtes, actions de communications). Toutes ces actions ont rendu nos efforts concrets. »
« Ambiance générale – forte – punch… beaucoup de bons visages, bien ouverts, joyeux, ça donne envie « d’y aller », de faire, de partager, de passer à l’action. »
« J’ai fait, pour ma part, beaucoup de rencontres, quelques jocistes, des personnes rencontrées en ACO, d’autres régions ».

Ces propos, ressentis, et témoignages qui traduisent chez les jeunes, les jeunes militants de la fédération de Lille, le bonheur d’avoir été présent.es au rassemblement national, n’auraient pu émaner d’eux sans vous. Vous qui, n’avez ménagé aucun efforts pour répondre présent.es à nos sollicitations. Vous qui, attentifs et attentives à nos multiples démarches, avez, sans l’ombre d’une hésitation, toujours été disponibles pour nous prodiguer des conseils, nous orienter et nous accompagner en étant constamment habité.es par le souci de nous donner l’impulsion nécessaire qui nous permettrait à terme de voler de nos propres ailes. Parce que c’est cela la JOC. Cet esprit de famille qui nous distingue de tant d’autres associations et qui se manifeste par ce considérable élan de solidarité qui part de l’ACE jusqu’à l’ACO en passant par la JOC. La réussite du rassemblement national en est la parfaite illustration.
Près de 10 000 jeunes qui se sont réunis au Paris évents center pour clamer haut et fort leur existence, leurs joies et leurs peines ainsi que leur insatiable envie d’améliorer leurs conditions de vie notamment dans le domaine du travail. S’il est vrai que cet événement à confirmer notre appartenance à une cause, celle des opprimé.es, il entérine surtout l’idée qu’on appartient à une famille. Une famille extrêmement élargie, dans laquelle on retrouve toutes celles et tous ceux qui, membre de la Mission Ouvrière, de L’ACO, de la JOC, de l’ACE, du Secours Catholique, sans oublier les bénévoles, ami.es et connaissances ont œuvré pour que les jeunes du monde ouvrier, des quartiers populaires puissent faire du mot « dignité » la base de toutes formes d’épanouissements. Pour ce geste, cette attention, et cet accompagnement, un seul mot : MERCI

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille s’est fortement impliqué dans cette démarche de soutien en assurant l’impression et la diffusion des bulletins de parrainage, le traitement des réponses ainsi que la logistique bancaire… Des heures de travail au service des jeunes travailleurs. Merci donc aux parrains et marraines mais aussi à tous les acteurs de la Mission Ouvrière qui ont diffusé et soutenu la démarche de parrainage.

La Mission Ouvrière va poursuivre sa politique ambitieuse de soutien aux initiatives des composantes dès la rentrée en produisant et en diffusant massivement des invitations-Kapla pour la fête diocésaine des 80 ans de l’ACE !

Dunkerque : la formation « Vivre en chrétien ? » démarre en donnant la parole

25 chrétiens des quartiers populaires du littoral se sont réunit le 16 juin 2017 à la maison d’Église Saint Jean Baptiste de Dunkerque à l’appel de la Mission Ouvrière et du service de la formation des chrétiens autour d’une question : Vivre en chrétien ? Ça veut dire quoi ?

Viviane, laïque missionnée en Mission Ouvrière, a accueilli les participants et Gérard, doyen et prêtre de Grande Synthe leur a partager la démarche de cette formation qui débute : « La dernière rencontre nationale de Mission Ouvrière nous a invité à la suite du prophète Isaie à élargir l’espace de notre tente. C’est a dire à faire de la place à ceux qui nous entoure, à oser les inviter et s’ouvrir aux nouvelles réalités du milieu ouvrier. Mais le texte nous dit aussi que pour que cette tente élargie tienne, il faut renforcer nos piquets, c’est à dire renforcer notre foi et son articulation avec notre vie. C’est le but de cette formation : renforcer nos piquets ».

image6.jpg
Les participants votent pour les thèmes de la formation

Les participants se sont ensuite répartis en 3 groupes où chacun à partagé ses questions sur la foi, Dieu, le Christ, l’Église, sa place dans le monde, la prière, les autres religions etc… Par l’échange, des questions importantes sont ressorties et ont été présentées à l’ensemble des participants. Comment témoigner de sa Foi auprès des autres et dans la société ? Quel comportement pour le chrétien ? Quel rapport aux autres religions ? La transmission de la Foi a ses enfants et à ses proches ?
Puis chacun a pu voter à l’aide de pastilles pour choisir les questions a aborder lors de ce cycle de formation.

La soirée s’est conclue par un temps de prière participatif autour du texte du chemin d’Emmaus. Ce fut un moment fort de partage et de confiance en Dieu et dans les autres.

La première rencontre de formation aura lieu en septembre. Il n’est pas trop tard pour rejoindre l’aventure !

Ce diaporama nécessite JavaScript.