Le Pape François aux mouvements populaires : Face au terrorisme de l’argent, rétablissez la démocratie !

Le pape François a clôturé la 3ème rencontre mondiale des mouvements populaires qui a réunit du 2 au 5 novembre des acteurs du milieu ouvrier et des quartiers populaires du monde entier. Plus de 200 participants de 65 pays ont travaillé, échangé et débattu durant quatre jours lors de cette sorte de grande Mission Ouvrière mondiale. Parmi eux des membres de la Mission Ouvrière française dont Xavier Pottiez, membre de l’ACO de Lille. Après avoir écouté la parole des participants et le vie des milieux populaires, le pape a prit la parole.

pape-movpop

La terreur et les murs

Après avoir remercié les participants à cette 3ème rencontre mondiale pour la qualité de leurs échanges mais surtout pour le travail concret qu’il mènent sur le terrain, le pape n’a pas mâché ses mots contre le capitalisme mondialisé en qualifiant le pouvoir de l’argent de « terrorisme ».

Qui gouverne alors? L’argent. Comment gouverner? Avec le fouet de la peur, l’ inégalité, la violence économique, sociale, culturelle et militaire qui génère toujours plus de violence dans une spirale descendante qui semble ne jamais finir. Combien de douleur et combien la peur ! Il y a un terrorisme de base qui vient du contrôle global par l’argent de la terre et qui menace l’ humanité tout entière.

Ce terrorisme de l’argent domine par la peur et pousse les Hommes à avoir peur les uns des autres.

Les citoyens qui conservent encore certains droits sont tentés par la fausse sécurité des murs physique ou sociaux. Les murs qui entourent certains autres exilés. Les citoyens emmurées, terrifiés, d’une part; et des exclus, des exilés, encore plus terrifié, de l’autre. Est ce la vie que Dieu notre Père veut pour ses enfants ?

Mais le Pape ne désespère pas : « Tous les murs tombent. Ne nous laissons pas duper » rappelle-t-il. Avant d’exhorter la foule « affrontons cette terreur avec l’amour ».

Amours et ponts

Le pape François illustre le travail quotidien des mouvements populaires comme les composantes de la Mission Ouvrière par la guérison par Jésus d’un malade à la main atrophiée.

Jésus a guéri la main d’un homme atrophié. La main, ce signe si fort de l’ouvrier, du travailleur. Jésus a rétabli la capacité d’un homme à travailler et lui, ainsi lui a rendu sa dignité. Combien de mains atrophié, combien de personnes privées de la dignité du travail ?

Il affirme que ces actions des mouvements populaires, bien que très concrets, ne sont pas que de initiatives isolés mais participent à un projet de société en lutte contre l’idéologie néfaste de l’argent. Il y a « un projet-pont du peuple face au projet-mur de l’argent. Un projet qui vise à un développement humain intégral ». Une lutte difficile car «  ce monde ne tolère pas le développement humain dans son ensemble, le développement qui ne se réduit pas à la consommation, qui ne se réduit pas au bien-être de quelques-uns, qui comprend toutes les nations et les personnes dans leur plénitude de leur dignité, jouissant fraternellement des merveilles de la création ».

1
Les participants à la rencontre mondiale

Banqueroute et salut

Face aux drames des milliers de migrants qui se noient dans la méditerranée où qui s’entassent dans les îles de Lampédusa et de Lesbos le pape s’interroge :

« Qu’arrive-t-il au monde d’aujourd’hui où, quand une banque fait faillite, des sommes scandaleuses apparaissent immédiatement pour la sauver alors que quand c’est l’humanité qui fait faillite, il n’y a pas une once de ces sommes pour sauver les frères qui souffrent tant ? Ainsi , la Méditerranée est devenue un cimetière, et pas seulement la Méditerranée … de nombreux cimetières auprès des murs, des murs tachés d’un sang innocent ».

Le pape lance un appel « Je vous demande de faire tout votre possible; de ne jamais oublier que Jésus, Marie et Joseph ont connu le sort des réfugiés » avant de demander aux mouvements populaires et à tous les chrétiens de ne pas avoir peur de se mêler des grandes discutions politiques.

Enfin le Pape invite les mouvements populaires a se méfier de deux risques qui les guettent : le risque de se faire utiliser et le risque de se laisser corrompre.

Le Pape dénonce le risque pour les mouvements populaires d’être utiliser par le pouvoir de l’argent pour effectuer la gestion des questions sociales sans remettre en cause le système. « Tant que vous faites partie de leur « politique sociale », tant que vous ne mettez pas en cause la politique économique ou politique avec un P majuscule, on vous tolérera. C’est cette idée des politiques sociales conçue comme une politique envers les pauvres, mais jamais avec les pauvres, et non des pauvres ».

Avant d’insister « Vous, les organisations des exclus, vous êtes appelés à revitaliser, à rétablir les démocraties qui traversent une véritable crise. Ne vous laissez pas réduire à des acteurs secondaires ou, pire encore, à de simples administrateurs de la misère existante ».

La pape conclut son intervention en demandant aux responsables des mouvements populaires d’être des exemples de humilité, de frugalité et de vertus loin des tentations de la vie mondaine et des richesses de ce monde.

Une fois encore les paroles du pape détonnent par leur radicalité évangélique et leur attachement aux réalités concrètes des plus humbles. Des paroles qui font du bien et qui motivent pour agir au quotidien.

2

Vous pouvez retrouvez les travaux de la 3ème rencontre des mouvements populaires sur le site internet de la rencontre (en espagnol). Le discours du pape à été traduit de l’italien par nos soins. Vous pouvez retrouver ce discours en italien sur le site du Saint Siège.

Publicités

Un commentaire sur « Le Pape François aux mouvements populaires : Face au terrorisme de l’argent, rétablissez la démocratie ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s