Journée d’étude sur la fondation de la JOC à Lille : des intervenants et des témoins exceptionnels !

La JOC : un pari fou, une histoire riche

La création de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne dans les années 1920 a profondément et durablement bouleversé l’Eglise catholique et le mouvement ouvrier dans le Nord. L’Eglise y a gagné une nouvelle jeunesse, un lien fort avec le monde ouvrier et une nouvelle manière d’évangéliser au cœur du monde qui aboutira au concile Vatican II. Le mouvement ouvrier y a gagné une école de formation pour des milliers de militants associatifs, syndicaux et politiques qui ont marqué son histoire.

Cette histoire folle qui se poursuit aujourd’hui à débuté en Belgique en 1925 et dans le diocèse de Lille un an plus tard quand la première section de JOC de France vit le jour à Lille-Moulins.

Une journée d’études exceptionnelle au service du présent !

Samedi 18 novembre 2017, des acteurs de la JOC et de la Mission Ouvrière organisent une grande journée d’étude à la faculté de droit et de science politique de Lille (1, place Déliot à Lille) sur le site d’une ancienne filature du quartier qui vit naître la JOC, il y a 90 ans.

Invitation Colloque JOC Lille Moulin

De 9h30 à 18h00, des chercheurs en sciences humaines reconnus apporteront leur regard sur la fondation de la JOC à Lille et son impact sur la société et l’Eglise. Des anciens jocistes âgés de 35 à 102 ans viendront témoigner de la manière dont la JOC les a formé et a profondément transformé leur vie. Des jocistes d’aujourd’hui partageront leur regard sur cette histoire riche dont ils sont les continuateurs.

Des chercheurs de premier plan

La journée d’étude du 18 novembre accueillera des scientifique d’une exceptionnelle qualité et diversité. L’équipe de préparation aura fourni un travail de titan pour réunir dans une même salle des chercheurs de premier plan en histoire et en socialogie :

Jean-Gabriel CONTAMIN, directeur du directeur du Centre d’Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS) de l’université de Lille 2 accueillera les participants et les intervenants.

Jean-Marc GUISLIN, professeur des universités en sciences historiques présentera le contexte politique, économique et social de la création de la section JOC de Lille-Moulins en 1926.

Bruno DURIEZ, Directeur de recherche émérite au CNRS et directeur du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques de l’Université de Lille apportera son regard sur les débuts fulgurants de la JOC/F à Lille.

Pierre OUTTERYCK, professeur agrégé d’histoire et auteur de nombreux livres de références sur le mouvement ouvrier dans le Nord, interviendra sur le thème « des mouvements de jeunes face aux périls des années 30 ».

Christophe BELLON, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université catholique de Lille et chargé d’enseignement à Sciences Po Paris, parlera de « la place de la JOC dans la formation des « missionnaires du travail » à Lille 1932-1940″

Stefan GIGACZ, doctorant à l’University of Divinity de Melbourne (Australie), partagera son étude de deux théologiens lillois de la JOC/F : Palémon Glorieux et Pierre Tiberghien.  Palémon Glorieux fut aumonier JOC et recteur de l’institut catholique de Lille. Pierre Tiberghien fut professeur à l’Université catholique de Lille de 1908 à 1951.

Éric BELOUET, chercheur associé au Centre d’Histoire Sociale de Paris, nous présentera le parcours des permanentes et permanents lillois de la JOC de la première génération.

tete science
Jean-Marc GUISLIN, Bruno DURIEZ, Pierre OUTTERYCK, Christophe BELLON, Stefan GIGACZ

Des anciens jocistes témoigneront !

A la rigueur scientifique, les organisateur de la journée d’étude ont souhaité ajouter la profondeur du témoignages de ceux qui ont vécu et construit la JOC durant ces 90 ans d’histoires à Lille.

Louis DOOGHE : ouvrier menuisier puis éducateur ; ancien militant et permanent de la JOC (années 50) ; fondateur du foyer de culture populaire de Marcq-en-Barœul, ancien président de l’Union des clubs de prévention du Nord et de la Fédération des foyers de culture populaire.

Paul DESTAILLEUR : ancien militant et permanent de la JOC (années 60) ; syndicaliste au cœur de la crise de l’industrie textile ; militant politique et ancien conseiller municipal de Roubaix ; responsable du GADE, le Groupe d’action demandeurs d’emploi de Roubaix.

 

Thérèse LACROIX : ancienne jociste et permanente (années 1960-1970).

Maurice ELYN : ancien ouvrier comptable de l’usine de Fives ; ancien militant de la JOC à ses tout début (1928-1935) au coté de Fernand BOUXOM. Âgé de 102 ans !

Bernadette ALLOY-TIQUET : ancienne jociste de la JOCF (années 65-75).

Alain BRUNEEL : Ancien jociste et permanent JOC (années 65-75), militant politique, député de la 16ème circonscription du Nord.

Laurent POTENZA, ancien jociste (années 1980-1990).

Xavier VANACKERE : ancien jociste et permanent JOC (années 2000 -2010), militant syndical CGT, représentant du personnel.

militants joc
Paul Destailleur, Louis Dooghe et Xavier Vanackère

Les jocistes d’aujourd’hui au cœur des débats

Cette journée d’études ne sera pas un rendez-vous d’anciens combattants nostalgiques des gloires passées. Elle se veut résolument tournée vers l’avenir du mouvement et des jeunes du monde ouvrier et des quartiers populaires. « Il y a dans cette histoire une multitudes d’enseignements utiles, à nous, les jeunes d’aujourd’hui pour faire entendre notre voix et défendre notre dignité » confiait un des responsable local du mouvement lors de la rencontre régionale du 15 août 2017. Les jocistes et accompagnateurs seront présents pour en témoigner :

Graziella RATTINI, présidente de la JOC du Nord Pas de Calais accueillera les participants et donnera les enjeux de cette journée.

Charli OBOUNOU, président de la JOC de l’agglomération lilloise, partagera le regard des jocistes et leur réalité actuelle.

Pascal VERBEKE, accompagnateur fédéral de la JOC de l’agglomération lilloise et accompagnateur de liaison pour le Nord – Pas-de-Calais, clôturera la Journée par une réflexion sur l’évolution de la société, de l’Eglise, de la réalité de la jeunesse et les questions que cela pose pour nous aujourd’hui.

jocistes
Graziella RATTINI et Charli OBOUNOU

Une journée conviviale et ouverte à tous

Construite pour être accessible à tous, cette journée d’études s’adresse à tous ceux qui veulent approfondir leur connaissance ou découvrir la formidable aventure d’un mouvement qui fait le pari de faire confiance aux jeunes du milieu ouvrier.

Vous pouvez vous inscrire en ligne : Inscription en ligne ou télécharger l’invitation : Journée d’études JOC – Invitation 4 pages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s