ACO – Relais politique : « Le règne de Dieu est tout proche » Vraiment ???

« Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche ». Ces paroles extraites de l’évangile selon Marc (1;15) ont 2000 ans. Et le Royaume se fait toujours furieusement attendre. Surtout pour les chrétiens engagés politiquement en faveur du progrès social qui voient reculer un peu plus chaque jour les droits et la dignité des travailleurs, l’accueil de l’autres et le respect de la planète.

L’Action Catholique Ouvrière de Lille Roubaix Tourcoing Vallée de la Lys propose à toutes ces personnes de partager un temps d’échange, de réflexion et de foi autour de cet espoir d’un monde plus juste et fraternel qui est déjà à l’oeuvre au cœur de ce monde.

Rendez vous samedi 25 novembre 2017 de 9h00 à 12h00 à la maison de la Mission Ouvrière – 57 rue des meuniers à Lille

Téléchargez l’invitation : invitation engagés politiques aco 25 11 17

ACO relais politique

Publicités
Catégories ACO

Samedi 14 octobre : l’ACO du littoral dunkerquois fait sa rentrée

L’Action Catholique Ouvrière du littoral dunkerquois organise sa journée de rentrée le samedi 14 octobre 2017 de 12h15 à 18h00 à la maison d’Eglise Saint Jean Baptiste de Dunkerque (place Prigent).

Au programme : un travail de fond sur les réalités du monde ouvrier et sur la place de l’ACO avec le regard du sociologue Bruno Duriez, directeur de recherche au CNRS. Mais aussi des moments de convivialité et de foi avec une auberge espagnole et une célébration.

Chacun est le bienvenu pour faire entendre sa voix !

Invitation ACO Dk

Catégories ACO

Samedi 14 octobre : fêtons la fraternité à Tourcoing !

Après Dunkerque, Ostricourt, Bailleul et Ostricourt, c’est au tour de Tourcoing de fêter la fraternité !

Samedi 14 octobre de 11h00 à 17h00, les mouvements, associations et paroisses du doyenné de Tourcoing-Neuville invite tous les acteurs de fraternité a venir partager et faire la fête au collège Charles de Foucauld de Tourcoing. Parmi ces acteurs un grand nombre d’acteurs de la Mission Ouvrière : membres de l’Action Catholique Ouvrière, de l’Action Catholique des Enfants et des groupes en quartiers populaires.

Au programme de cette belle journée des jeux, des ateliers créatifs, un repas partagé, un festival de la fraternité avec chansons, théâtre et ciné-débat et un partage interconfessionnel.

osons la frat

La Mission Ouvrière sera présente pour faire vivre la démarche Grains de folie et inviter aux deux fêtes de Noël qui auront lieu à Halluin le 8 décembre 2017 à 18h00 salle Declercq et à Tourcoing quartier de la Bourgogne le 17 décembre à 10h00, Salle St Thomas.

Téléchargez l’invitation : Fête de la Fraternité

Venez nombreux vivre et oser la fraternité !

 

Une révision de vie « Grains de folie » proposée par une équipe ACO de Lille

Une équipe d’Action Catholique Ouvrière de jeunes travailleurs de l’agglomération lilloise, a récemment vécu une révision de vie en utilisant les « grains de folie ». Une belle expérience qu’ils ont souhaité partager avec tous ceux qui souhaitent vivre cette démarche.

Les grains de folie, ce sont ces boules de polystyrène sur lesquelles la Mission Ouvrière invite chaque personne du milieu ouvrier et des quartiers populaires a écrire une initiative, un engagement ou un geste solidaire et fraternel pour mettre en lumière les belles choses qui se vivent dans le monde ouvrier. Ces grains de folie seront réunis le samedi 23 septembre à 15h00 lors d’un grand événement festif des 60 ans de la Mission Ouvrière dans les rues de Lille.

FullSizeRender 23

Pour préparer cet événement, l’équipe ACO de Marie, Alexandre, Émilie et Lionel a créée une révision de vie qui peut être vécue par toute équipe ACO, JOC, GREPO, de responsables ACE ou tout autre groupe en quartier populaire. Alors n’hésitez pas à vous en saisir et à vivre cette belle démarche qui est au cœur de le Mission Ouvrière.

Téléchargez la révision de vie : RDV Grains de folie
Téléchargez l’invitation pour l’événement « Grains de folie » : Grains de folie – Invitation à participer

Partage ACO Loos-Haubourdin : Une soirée de rêve !

Ils sont plus d’une quarantaine de Loos, Haubourdin et Emmerin à être venu ce soir du 17 juin 2017 à l’appel des équipes ACO locales pour partager un temps de convivialité. En attendant que chacun arrive, les enfants et les adultes jouent au foot ou partagent un verre sous le soleil. Quand l’heure de démarrer la soirée arrive, les membres de l’ACO invitent les participants à se présenter avant de chanter ensemble « rêve d’un monde ».

SONY DSC

Car c’est la thématique du rêve que les membres de l’ACO ont choisi pour partager leur vie et leurs convictions au travers de toute une série d’ateliers plus ludiques et dynamiques les uns que les autres. « Droit de rêve », « Vacances de rêve », « Rêve de la faim », « I have a dream », « Rev’olution »… Au fil de la soirée, les petits groupes passent d’une activité à l’autre partageant des situations vécues, des convictions, des paroles de foi, des témoignages d’épreuves et de joies… Autant de richesses qu’ils ont écrit sur les grains de folie qui seront porter lors de l’événement festif des 60 ans de la Mission Ouvrière du 23 septembre 2017 à Lille.

La soirée qui s’est conclue par un grand barbecue et chacun est retourné chez soi avec au fond du cœur une joie celle de se retrouver bientôt pour un nouveau temps de partage.

Quelques photos de la journée :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Catégories ACO

1er juillet : un relais politique ACO pour partager ce qui reste essentiel

La campagne des élections présidentielles et législatives a profondément bouleversé le paysage politique français. Les affaires judiciaires et une nouvelle percée de l’extrême droite ont profondément marqué la campagne. De nouvelles forces politiques ont émergées et sont venues troubler encore plus un jeu politique devenu incompréhensible pour une grande majorité des personnes du milieu ouvrier et des quartiers populaires qui se sont abstenues en masse.

Au cœur de cette tempête, des hommes et des femmes de différentes sensibilités croient encore que la politique peut changer les choses et qu’elle ne doit pas se faire sans les personnes du milieu ouvrier. L’ACO du diocèse de Lille leur propose un lieu pour partager ce qui reste essentiel dans leurs convictions et leurs engagements politiques.

Cette rencontre aura lieu samedi 1er juillet 2017 de 9h30 à 12h00 à la maison de la Mission Ouvrière (57, rue des meuniers à Lille).

Venez nombreux !

Invitation relais pol ACO RTVDL

 

Catégories ACO

Samedi 17 juin : les équipes ACO du doyenné Haubourdin-Weppes vous invite à partager vos rêves

Les équipes ACO de Loos, Haubourdin, Santes et Emmerin organisent un grand partage pour rêver, échanger et jouer ensemble.

Un moment de convivialité gratuit et ouvert à tous ! Venez nombreux !

invitation partage juin 2017small

Même les estomacs seront à la fête avec un bon barbecue.
Chacun est invité à apporter un plat salé ou sucré et une boisson.

 

 

 

Catégories ACO

2ème tour : L’ACE, la JOC, l’ACO et une trentaine d’organisations catholiques s’opposent à l’extrême droite

Dans un appel lancé dans le journal La Croix et relayée par Radio Vatican, une trentaine d’organisations catholiques dont la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, l’Action Catholique des Enfants et l’Action Catholique Ouvrière, tous composantes de la Mission Ouvrière, et de nombreuses autres organisations catholiques appellent à s’opposer au Front National sans ambiguïté au second tour de l’élection présidentielle.

Le texte de l’appel : « Ne cédons pas à la tentation du repli sur soi »

À la veille d’une échéance électorale cruciale, trente-deux organisations et mouvements catholiques souhaitent participer au débat politique.

Nous entendons et nous partageons l’inquiétude légitime de certain-e-s de nos concitoyen-ne-s, compte tenu des situations souvent difficiles qu’ils vivent. Mais nous refusons de nous laisser instrumentaliser par ceux qui voudraient nous convaincre que nous ne pouvons pas construire ensemble l’avenir de notre pays.

Il est toujours possible, sans perdre son identité, de développer une politique plus respectueuse de la diversité et de la cohésion entre les territoires et de s’ouvrir à l’autre, à la richesse des différences, à ceux qui n’ont pas la même couleur de peau, la même origine sociale, le même sexe, la même langue, la même culture.

« L’autre est un don », soulignait le pape François lors de son dernier message de Carême [1]. Comme nous l’avions rappelé avant le premier tour de l’élection [2], nous pensons que les solutions aux problèmes auxquels notre société est confrontée se trouvent dans l’ouverture, le dialogue et la participation de chacun de nous pour construire ensemble une France et une Europe plus ouvertes et plus justes dans un monde de droit et de dignité.

Les dizaines de milliers de bénévoles de nos organisations et mouvements sont témoins tous les jours que la réalité de la société française, ce sont des milliers d’actions concrètes qui construisent une planète plus solidaire et fraternelle. Ceci nous permet d’affirmer que l’acceptation de la diversité au sein de la République ne menace pas l’unité nationale. Elle ne remet pas en question l’existence d’une culture commune, de valeurs partagées, d’une même appartenance à l’Humanité.

À nos concitoyen-ne-s qui éprouvent déception ou désarroi devant les résultats du premier tour, nous voulons dire aujourd’hui que la clé réside dans notre capacité à dépasser nos peurs et à les transformer en une dynamique collective constructive. L’avenir de notre pays est ouvert, il ne tient qu’à nous de ne pas nous enfermer et d’agir librement, en conscience, pour le garder ouvert.

Comme l’affirmait la Conférence des évêques de France au lendemain du premier tour des élections, « aujourd’hui, le risque principal serait de renoncer à lutter pour l’avenir et de céder à la tentation du fatalisme » [3]. Croyants et non croyants, nous devons tous nous mobiliser pour mettre la diversité de nos talents au service de la société.

Nous, organisations et mouvements d’Église, avons vocation à prendre parti quand la dignité de l’homme est en question. Nous sommes bien dans notre rôle, lorsque nous proclamons que le monde d’aujourd’hui a moins besoin d’affrontements, de divisions et de fermetures que de bienveillance, de justice et de fraternité, cette fraternité qu’avec la liberté et l’égalité, la République nous demande de vivre.

À l’heure de faire un choix entre deux visions de la société, ne cédons pas à la tentation du repli sur soi, refusons de laisser instrumentaliser l’Évangile, recentrons le débat sur les vrais sujets et transformons la clameur du monde qui nous entoure en espérance. Réaffirmons notre foi en l’autre, « tout homme et tout l’homme », et en nos capacités à construire notre destin commun.

Liste des Signataires : Action catholique des enfants (ACE), Action catholique des femmes (ACF), Action catholique des milieux indépendants (ACI), Action catholique ouvrière (ACO), Apprentis d’Auteuil, Association des cités du Secours catholique, Centre de Recherche et d’Action sociale (CERAS), CCFD-Terre Solidaire, Centre Catholique des Médecins Français, Chrétiens dans le monde rural (CMR), Chrétiens dans l’Enseignement public, Chrétiens en Forum, Communauté Mission de France, Communauté Vie Chrétienne (CVX), Confrontations (Association d’intellectuels chrétiens), Délégation catholique pour la coopération (DCC), Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC), Ethique et Investissement, Etudes, Fédération française des Équipes Saint-Vincent, Fondacio, Instituts religieux et solidarité internationale (IRSI), Jeunesse étudiante chrétienne (JEC), Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), JRS France, Justice et Paix, Mission de la Mer, Mouvement chrétien des cadres et dirigeants (MCC), Mouvement chrétien des retraités (MCR), Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC), Ordre de Malte France, Pax Christi, Scouts et Guides de France, Secours catholique – Caritas France, Semaines sociales de France, Vicariat pour la Solidarité de l’archidiocèse de Paris, Vivre Ensemble l’Evangile Aujourd’hui, Voir Ensemble.

[1] « La Parole est un don. L’autre est un don », message du Pape François pour le Carême 2017.

[2] « Pour une citoyenneté responsable et engagée », tribune signée par 28 organisations et mouvements catholiques – 13 avril 2017, La Croix.com.

[3] « Élections présidentielles : « L’Église redit son rôle et rappelle ses fondamentaux », Conférence des Évêques de France – 23 avril 2017.

1er mai JOC

A la veille du 1er tour des organisations chrétiennes dont la JOC et l’ACO appellent à un sursaut citoyen

De nombreuses organisations et mouvements d’Eglise lancent un appel au sursaut citoyen à quelques jour des élections.  Parmi eux des composantes de la Mission Ouvrière (JOC, ACO) et un grand nombre de nos partenaires. A lire et partager :

urne-604

A la veille du grand rendez-vous démocratique qu’est l’élection présidentielle, dans un contexte de discrédit grandissant de la parole publique et de sentiment d’impuissance face à l’état du monde, nos organisations et mouvements d’Église appellent à un sursaut citoyen.

Cet appel fait écho à celui lancé par le pape François aux jeunes lors des Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie en juillet 2016 : « Voulez-vous changer le monde ? ».

Cette interpellation nous est aujourd’hui adressée, à chacun et chacune, en ce temps électoral. Voulons-nous changer le monde et redonner sens à la citoyenneté, en ayant conscience d’habiter une même terre, en étant engagés vers un même avenir, en nous impliquant dans la gestion de la chose publique et en agissant pour l’intérêt général ?

En tant qu’acteurs de la société civile, notre rôle d’organisations et mouvements catholiques n’est pas de prendre parti mais bien de prendre part à la vie démocratique et d’inciter les citoyens à discerner les possibles et les souhaitables, à exercer leurs droits et leurs devoirs et à mettre en cohérence leur vote avec leurs convictions, leurs valeurs morales et leur foi.

Une inquiétude se développe chez celles et ceux qui habitent notre pays quant à l’avenir de leurs enfants et à la précarisation du travail et des liens sociaux. La stigmatisation de celui qui est différent, la volonté de construire des murs, la surenchère de propositions sécuritaires et identitaires : ces idées sont dangereuses pour une société qui aspire au vivre ensemble dans la paix et le respect de la dignité de chacun. On ne construit pas un projet de solidarité contre certains groupes et contre des personnes. On ne construit le lien social qu’avec celles et ceux qui vivent ensemble et participent au devenir de la communauté.

Notre foi et nos valeurs nous appellent à ne pas céder devant la colère, la peur et le rejet de l’autre, mais à plaider la cause des plus pauvres et à promouvoir le respect de la personne humaine et de l’environnement. Nous pensons que les solutions aux problèmes auxquels notre société est confrontée se trouvent dans l’ouverture, le dialogue et l’échange pour construire ensemble une France et une Europe plus justes dans un monde de droit et de dignité.

Les dizaines de milliers de bénévoles de nos organisations et mouvements sont témoins tous les jours que la réalité de la société française, c’est aussi et surtout des milliers d’actions concrètes qui construisent une planète plus solidaire et fraternelle. Des professionnels – salariés, agriculteurs, entrepreneurs, syndicalistes – développent d’autres manières de travailler, plus soucieuses de l’intégration des jeunes générations et de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Des familles accueillent des migrants chez elles. Des « jeunes » ou des plus « anciens » font le choix de modes de vie plus sobres dans le cadre d’une économie sociale et solidaire : potagers agro-écologiques, covoiturage, Amap… De nombreux projets voient le jour pour développer la démocratie participative qui sont autant de germes de mobilisation citoyenne locale. Des centres-villes réinvestis et de nouvelles initiatives rurales redynamisent nos régions…

Les échéances électorales sont une nouvelle opportunité de redire aux futurs décideurs le besoin de replacer la dignité de l’humain au cœur de leurs préoccupations. C’est aussi l’occasion de rappeler ce destin commun de l’Humanité qui passe par la solidarité, à l’échelle locale, nationale, européenne et internationale. Nous appelons tous les citoyens et citoyennes à mettre en œuvre concrètement ces valeurs de droit et d’égale justice et à les porter dans leur vote. Il faut tout faire pour contribuer à élever le débat politique et combattre la tentation du repli sur soi ou la peur de l’autre.

Comme les évêques nous y ont incités en invitant « chacun et chacune à exercer son discernement et sa responsabilité pour le bien de tous », notre devoir aujourd’hui est de faire entendre notre voix.

Cette dynamique démocratique devra se poursuivre au lendemain du second tour des élections législatives en demandant aux élus de rendre compte de leur mandat, et en s’impliquant dans la vie locale afin de contribuer au renouveau de l’exercice de la citoyenneté.

Cette tribune a été publiée le 13 avril 2017 sur le site du journal La Croix

Liste des Signataires :

Action catholique des milieux indépendants (ACI)
Action catholique ouvrière (ACO)
Apprentis d’Auteuil
Association des cités du Secours catholique
CCFD-Terre Solidaire
Chrétiens dans le monde rural (CMR)
Chrétiens dans l’Enseignement Public
Chrétiens en Forum
Communauté Mission de France
Communauté Vie Chrétienne (CVX)
Confrontations
Délégation Catholique pour la Coopération (DCC)
Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC)
Fédération française des Equipes Saint-Vincent
Instituts religieux et Solidarité internationale (IRSI)
Jeunesse étudiante chrétienne (JEC)
Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC)
Justice et Paix
Mission de la mer
Mouvement chrétien des cadres et dirigeants (MCC)
Mouvement chrétien des retraités (MCR)
Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC)
Ordre de Malte
Pax Christi
Scouts et Guides de France
Secours catholique – Caritas France
Semaines sociales
Voir Ensemble

Les membres de l’ACO du diocèse de Lille acteurs en solidarité avec les migrants

logo_acoRégulièrement, les membres de l’ACO engagés au coté des migrants se réunissent pour relire leur action dans les différentes associations qui viennent en aide aux migrants. Le Nord, terre de passage vers l’Angleterre, est durement marquée par la réalité dramatique des réfugiés qui fuient la guerre et la misère. De cette réalité naît des solidarités et des associations dans lesquelles de nombreux membres de l’ACO sont devenus acteurs et responsables.

Le 26 janvier 2017 à Meteren, une quinzaine de membre de l’ACO se sont réunit en présence de Dorothée Malik, déléguée diocésaine à la pastorale des migrants. Les participants ont partagé les réalités des Migrants, Réfugiés, Demandeurs d’asile, Sans-papiers, Roms, Mineurs notamment suite au démantèlement du camp de Calais et à l’évacuation de Steenvoorde. « Que deviennent-ils ? Que deviendront-ils après les mois d’hiver ? Aujourd’hui comment vivre un avenir ensemble ? » se demandent ces militants qui veulent agir pour que la solidarité prime sur les peurs. Ensemble, ils font le tour des initiatives locales :

A Marcq en Baroeul : des membres de l’ACO mettent sur pied une organisation pour prendre en charge des Réfugiés de Syrie (hébergement) en créant l’association « Marcq-en-Barœul terre d’accueil ». C’est le début de l’aventure et des contacts existent avec Coallia, Terre d’Errance, France Horizon.

Aline, salariée à la Vie Active et ayant travaillé à la maison des femmes accueillies sur Calais fait part de son expérience : « On démonte les lits des containers alors qu’il y a des gens dehors, ces femmes et enfants y étaient en sécurité. Les maraudes se remettent en place, les autorités nous reprochent de distribuer du thé chaud !! Il n’y a pas de plan grand froid sur Calais. Les instances politiques nient la présence des migrants, rien n’est mis en place officiellement. C’est un retour en arrière ». Puis elle évoque : la richesse des contacts qu’ elle a vécu avec ces dames : leurs espoirs, leurs détresses, les attentes, les galères .

Les Cercles du Silence continuent encore dans certains endroits. Ils restent un lieu privilégié pour rencontrer le public.

Les Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) fonctionnent différemment. L’État a mis en place 450 CAO soit 12 000 places. Dans les Hauts de France il y a 29 CAO mais aucun en Corse et à Paris. Bernadette partage l’interpellation de la CIMADE auprès du gouvernement sur : « CAO, Calais, Stalingrad : Quelles promesses pour quel accueil ? » et notamment de la situation préoccupante des mineurs. Beaucoup ont quitté les CAO en l’absence d’actes concrets concernant la promesse de rejoindre leur famille au Royaume-Uni….

Face a ces situations l’engagement n’est pas un acte sans conséquences. Des bénévoles sont « traqués » car ils aident les migrants. On les rend responsables de la présence des Migrants. Dans de nombreux endroits les différentes associations sont dépassées. Cela pose des questions : Y –a-t-il de la coordination entre les différents associations et mouvements intervenants avec les Migrants, les Sans papiers, les Roms, les Demandeurs d’Asile ? Sur Lille il existe des comités de suivi, sur Calais des réunions de concertation. Il y a une grande nécessité de nouer des liens entre associations, mouvements et de communiquer.

Par delà ces besoins de communications entre les associations, les bénévoles expriment de plus en plus leur besoin de partager et de relire leur engagement avec d’autres. Les membres de l’ACO, pour qui la révision de vie et à la relecture est indispensable ne peuvent pas restés insensibles a ces appels. Un groupe va donc préparer un temps fort ouvert à tous le 6 juin 2017 avec une volonté d’inviter largement.

Cette intuition est confirmée par un participant qui affirme « On se réunit car nous avons besoin de partager ce que l’on vit et de témoigner de ce que l’on voit ». Un autre ajoute « on doit réfléchir sur le type de société que l’on veut construire ».

Une démarche qui commence a faire parler d’elle avec un article dans l’hebdomadaire régionale Croix du Nord de fin janvier 2017

ArticleCDN_ACOmigrants

Merci à Monique Fauvergue pour ses notes.