Une révision de vie « Grains de folie » proposée par une équipe ACO de Lille

Une équipe d’Action Catholique Ouvrière de jeunes travailleurs de l’agglomération lilloise, a récemment vécu une révision de vie en utilisant les « grains de folie ». Une belle expérience qu’ils ont souhaité partager avec tous ceux qui souhaitent vivre cette démarche.

Les grains de folie, ce sont ces boules de polystyrène sur lesquelles la Mission Ouvrière invite chaque personne du milieu ouvrier et des quartiers populaires a écrire une initiative, un engagement ou un geste solidaire et fraternel pour mettre en lumière les belles choses qui se vivent dans le monde ouvrier. Ces grains de folie seront réunis le samedi 23 septembre à 15h00 lors d’un grand événement festif des 60 ans de la Mission Ouvrière dans les rues de Lille.

FullSizeRender 23

Pour préparer cet événement, l’équipe ACO de Marie, Alexandre, Émilie et Lionel a créée une révision de vie qui peut être vécue par toute équipe ACO, JOC, GREPO, de responsables ACE ou tout autre groupe en quartier populaire. Alors n’hésitez pas à vous en saisir et à vivre cette belle démarche qui est au cœur de le Mission Ouvrière.

Téléchargez la révision de vie : RDV Grains de folie
Téléchargez l’invitation pour l’événement « Grains de folie » : Grains de folie – Invitation à participer

Publicités

Parrainage de jeunes du diocèse de Lille au rassemblement national de la JOC : Merci !

Le 15 avril 2017, plus d’une centaine de jeunes des quartiers populaires du diocèse de Lille ont participé au rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ils sont rejoint les milliers de jeunes de toute la France réunis pour faire entendre leur voix et défendre le travail digne.

Pour les soutenir et encourager un maximum d’adultes du réseau a inviter des jeunes, la Mission Ouvrière du diocèse de Lille a lancé un dispositif de parrainage. Le principe en était simple : un adulte ou groupe d’adulte invite un jeune au rassemblement et lui permet ainsi de vivre une journée marquante de fête, d’action et de foi.

rn-joc

Une cinquantaine de parrains et marraines ont répondu à l’appel de la Mission Ouvrière et de la JOC ! Grâce à eux, 21 jeunes ont été invités et ont ainsi pu découvrir la JOC. Le dispositif a également permit de récolter 2225€ qui ont permit de payer les billets des jeunes parrainés mais aussi des jeunes en difficultés financières.

Pour remercier leurs parrains et marraines, ainsi que tous ceux sans qui le rassemblement national n’aurait pas été possible, Charli, Marine, Mélissa et Renato, jocistes de Lille ont rédigé une lettre de remerciement :

Lettre à l’attention de celles et ceux sans lesquels la JOC de Lille ne serait pas présente au rassemblement national du 15 avril 2017.

MERCI

« Le rassemblement a permis de valoriser chaque action faite au niveau régional (enquêtes, actions de communications). Toutes ces actions ont rendu nos efforts concrets. »
« Ambiance générale – forte – punch… beaucoup de bons visages, bien ouverts, joyeux, ça donne envie « d’y aller », de faire, de partager, de passer à l’action. »
« J’ai fait, pour ma part, beaucoup de rencontres, quelques jocistes, des personnes rencontrées en ACO, d’autres régions ».

Ces propos, ressentis, et témoignages qui traduisent chez les jeunes, les jeunes militants de la fédération de Lille, le bonheur d’avoir été présent.es au rassemblement national, n’auraient pu émaner d’eux sans vous. Vous qui, n’avez ménagé aucun efforts pour répondre présent.es à nos sollicitations. Vous qui, attentifs et attentives à nos multiples démarches, avez, sans l’ombre d’une hésitation, toujours été disponibles pour nous prodiguer des conseils, nous orienter et nous accompagner en étant constamment habité.es par le souci de nous donner l’impulsion nécessaire qui nous permettrait à terme de voler de nos propres ailes. Parce que c’est cela la JOC. Cet esprit de famille qui nous distingue de tant d’autres associations et qui se manifeste par ce considérable élan de solidarité qui part de l’ACE jusqu’à l’ACO en passant par la JOC. La réussite du rassemblement national en est la parfaite illustration.
Près de 10 000 jeunes qui se sont réunis au Paris évents center pour clamer haut et fort leur existence, leurs joies et leurs peines ainsi que leur insatiable envie d’améliorer leurs conditions de vie notamment dans le domaine du travail. S’il est vrai que cet événement à confirmer notre appartenance à une cause, celle des opprimé.es, il entérine surtout l’idée qu’on appartient à une famille. Une famille extrêmement élargie, dans laquelle on retrouve toutes celles et tous ceux qui, membre de la Mission Ouvrière, de L’ACO, de la JOC, de l’ACE, du Secours Catholique, sans oublier les bénévoles, ami.es et connaissances ont œuvré pour que les jeunes du monde ouvrier, des quartiers populaires puissent faire du mot « dignité » la base de toutes formes d’épanouissements. Pour ce geste, cette attention, et cet accompagnement, un seul mot : MERCI

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille s’est fortement impliqué dans cette démarche de soutien en assurant l’impression et la diffusion des bulletins de parrainage, le traitement des réponses ainsi que la logistique bancaire… Des heures de travail au service des jeunes travailleurs. Merci donc aux parrains et marraines mais aussi à tous les acteurs de la Mission Ouvrière qui ont diffusé et soutenu la démarche de parrainage.

La Mission Ouvrière va poursuivre sa politique ambitieuse de soutien aux initiatives des composantes dès la rentrée en produisant et en diffusant massivement des invitations-Kapla pour la fête diocésaine des 80 ans de l’ACE !

Apportez votre grain de folie à la fête des 60 ans de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

LSHfGrains de Folie Logo color

‘Les 60 ans de la Mission Ouvrière ne vont pas passer inakperçu dans le diocèse de Lille ! Les responsable de ce service d’Église qui réunit les principaux acteurs de l’annonce engendré de la Bonne Nouvelle dans le fekmonde ouvrier et les quartiers populaires eont décidé d’organiser un anniversaire fou et festif en 3 étapes !

Des centaines de grains de folie c’est pour que chacun participe

Dès maintenant, plusieurs centaines de « grains de folie » ont été distribués dans tout le diocèse. Les grains de folie sont des boules de polystyrène sur lesquelles chacun est invité à écrire une folie, c’est à dire une initiative ou un engagement militant, de solidarité, de fraternité. Que ce soit en Mission Ouvrière (ACE, JOC, ACO, GREPO, groupes en quartier populaire…) ou aussi dans d’autres engagements (rencontres, associations, syndicats…).

balles poly main

Dans un monde dominé par l’Argent-roi et la compétition, il faut être un peu fou pour se mettre au service des enfants, des jeunes, des précaires, des migrants… Saint Paul nous rappelle dans sa lettre aux corinthiens (1,27) que « Ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ». Nous croyons donc que chacun de ces grains de folie est un morceau d’Évangile qui vient gripper les rouages des exclusions et des injustices sociales.

Chacun peut remplir son grain de folie. Ils sont disponibles auprès de coordinateurs de Mission Ouvrière avec le mode d’emploi suivant : Grains de folie – Invitation à participer

Le 23 septembre 2017 à Lille : l’événement festif « Grains de folie »

Lors de cet événement festif, chacun est invité à venir avec son grain de folie (ou à le remplir sur place). Ce seront donc des centaines de grains de folie qui seront réunit pour participer à une construction artistique géante ! Son objectifs montrer au monde tout ce qui se vit de rebelle et de fraternel dans le monde ouvrier et les quartiers populaires !

planAS

Rendez-vous le samedi 23 septembre 2017 à 15h00 sur le parvis de l’église Saint Maurice de Lille (près de la gare Lille Flandres) en présence de Mgr Ulrich et des partenaires de la Mission Ouvrière.

Et après ? Les fêtes de Noël !

En décembre 2017, les grains de folie serviront de boules de noël pour décorer les sapins lors de fêtes de noël en Mission Ouvrière. Chacun est donc invité à continuer de remplir des grains de folie et à participer aux temps forts de la rentrée comme la fête d’anniversaire de l’ACE (le 11 novembre) et le colloque sur la fondation de la JOC à Lille (le 18 novembre).

Frat’éveil : une formation action au service des projets de fraternité

En 2013, la dynamique Diaconia, le grand rassemblement de l’Église sur le service du frère, a initié de nombreuses initiatives locales. Dans le diocèse de Lille, ces initiatives sont partagées au sein du collectif Frat’éveil qui réunit les acteurs de solidarité du diocèse et des personnes en situation de fragilité. La Mission Ouvrière participe activement à ce collectif et aux initiatives locales de solidarité (fêtes de la fraternité, Lille de nos rêves, partages…).

Il y a un an, Frat’éveil a lancé une formation innovante pour permettre a des binômes de construire et mener des projets de fraternité. Dans un bel article du 16 juin 2017, le journal Croix du Nord revient sur cette formation-action qui a réunit une vingtaine de personnes pendant un an dont un grand nombre d’acteurs locaux de la Mission Ouvrière de l’agglomération lilloise, de Roubaix et de Tourcoing. Vous les reconnaîtrez sur la photo ci-dessous.

Croix du nord - formation action

participants 10 06 2017 1

Une belle initiative qui appelle a des suites sur le terrain avec les projets en cours et dans le diocèse avec peut-être une nouvelle session de formation !

CDMO élargi : La Mission Ouvrière du diocèse de Lille prépare une rentrée complètement folle

Le Conseil Diocésain de la Mission Ouvrière (CDMO) réunit trois fois par an les responsables des mouvements et groupes d’Eglise en milieu ouvrier et quartiers populaires du diocèse de Lille. Pour la dernière rencontre de l’année des acteurs de terrain ont été invité des coordinations locales et des composantes ont été invités à partager leur regard sur la mission. Ce CDMO du 7 juin 2017 présidé par Mgr Ulrich a été heureux d’accueillir pour la première fois Mgr Hérouard, nouvel évêque auxiliaire de Lille.

Mot d’accueil de Stéphane Haar, Délégué Diocésain à la Mission Ouvrière
Les élections présidentielles ont apporté leur lot d’espoir et surtout de déceptions (extrême droite au 2d tour, projets du nouveau président pour le monde du travail…). Dans ce brouhaha, la Mission Ouvrière a tenu sa place ! L’ACE a permit aux enfants de découvrir le sens d’une vie collective et démocratique. La JOC a donné la parole aux jeunes sur l’emploi digne. L’ACO a organisé des temps de partage. Partout, la Mission Ouvrière a créé du lien entre les hommes et avec Dieu. Une démarche participative qui porte du fruit comme l’a souligné Mgr Ulrich en parlant du synode sur les jeunes et la foi qui se prépare dans le monde entier.

FullSizeRender 26
Mgr Ulrich s’adresse aux membres du CDMO

Fête des 60 ans de la Mission Ouvrière : 3 temps forts à la rentrée

Un anniversaire qui a du sens
Crée en 1957, la Mission Ouvrière a 60 ans ! Un anniversaire qui mérite d’être fêté pas uniquement pour le plaisir de se retrouver mais surtout parce que fêter l’anniversaire de la Mission Ouvrière c’est redire que Dieu aime chacun de ses enfants, en particulier les plus petits. C’est redire que l’Église a confiance en ceux à qui personne ne fait confiance : les enfants, les jeunes des quartiers, les travailleurs pauvres, les chômeurs, les précaires, les militants…

Un anniversaire en 3 temps
Pour fêter ses 60 ans sans surcharger les agendas, la Mission Ouvrière propose une dynamique en 3 temps qui s’appuie sur les événements et initiatives déjà programmées par les composantes.

  • Le 23 septembre 2017 à Lille : l’événement festif « Grains de folie »
    Un temps de fête pour mettre en valeur tout ce qui se vit de beau, de solidaire et de fraternel dans le monde ouvrier et les quartiers populaires au travers d’une belle action symbolique.
  • Novembre 2017 : deux initiatives diocésaines en Mission Ouvrière
    – Le 11 novembre : fête diocésaine des 80 ans de l’ACE. Invitons un maximum d’enfants !
    – Le 18 novembre : Colloque sur la création de la JOC à Lille Moulins (1926) à la fac de droit de Lille
  • Décembre 2017 : Des fêtes de noël en Mission Ouvrière XXL
    Dans les différents lieux de vie, la Mission Ouvrière organisera ses traditionnelles fêtes de noël en Mission Ouvrière en invitant encore plus largement les personnes éloignées de l’Eglise.

vidéo imageLa Mission Ouvrière du diocèse de Lille a réalisé une petite vidéo qui revient sur le sens, les origines, la création et les missions de la Mission Ouvrière. Vidéo à voir et à partager avec ce lien : http://www.dailymotion.com/video/x5pjovf

Le 23 septembre 2017 : l’événement festif « grains de folie »

« Ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi » St Paul
Beaucoup de personnes du monde ouvrier qui ont le sentiment que notre monde marche à l’envers. Délocaliser une entreprise pour faire plus de profit ? C’est du bon sens économique ! Fermer les frontières au nez des réfugiés ? C’est prudent ! Mais avoir des classes avec peu d’élèves ? C’est une folie budgétaire ! Embaucher un jeune sans expérience ? C’est une folie pour les entreprises ! Bref, toutes les initiatives de fraternité et de solidarité qui ne rentrent pas dans les rouages bien huilés de la compétition, du repli sur soi et du Dieu-argent sont des folies. Ces folies, il faut en être fier !

Mettre en valeur les grains de folie fraternelle du monde ouvrier
Ce sont ces initiatives que nous allons mettre en lumière ! Dès maintenant et jusqu’au 23 septembre 2017, les acteurs de la Mission Ouvrière feront remplir des grains de folie. Ce sont des billes de polystyrène sur lesquelles chacun pourra écrire une initiative de fraternité vécue dans les quartiers populaires ! Initiatives locales, actions militantes, partages… des centaines de grains de folie seront récoltés.

FullSizeRender 23
Quelques grains de folie remplis lors du CDMO

Le 23 septembre 2017 de 15h à 18h sur le parvis de l’église St Maurice de Lille, une centaine d’acteurs de la Mission Ouvrière se réuniront autour d’une installation artistique représentant une série d’engrenages géants sur lesquelles sera écrit des problématiques vécues par les personnes du milieu ouvrier (pauvreté, rupture familiale, violence, discriminations…). Les grains de folie seront symboliquement coincés entre les engrenages afin de montrer que toutes ces initiatives existent et qu’elles peuvent stopper les engrenages de l’injustice pour construire une société plus juste et fraternelle.
Un temps festif, ouvert à tous avec des paroles fortes et un grand gâteau d’anniversaire !

 

Les dernières infos des acteurs d’Eglise en monde ouvrier

Jeunesse Ouvrière Chrétienne
Charli et Marine de la JOC de Lille ont partagé les paroles des jeunes venus au rassemblement national du 15 avril dernier. Ils ont remercié la Mission Ouvrière pour l’opération de parrainage qui a permit de récolter plus de 2200€.

FullSizeRender 24
Charli et Marine de la JOC de Lille parlent des fruits du rassemblement du 15 juin

GREPO
Geneviève et Jacques ont présenté la dernière publication du GREPO. Un livret de 40 pages réunissant des témoignages forts d’initiatives pastorales locales. Disponible pour la modique somme de 1€.

Action Catholique des Enfants
Magali a présenté la grande journée festive du samedi 11 novembre 2017 qui réunira des centaines d’enfants pour fêter les 80 ans de l’ACE. Au programme des partages, une célébration et des jeux bien sur ! La Mission Ouvrière a créé une invitation sous forme de Kapla (jouet en bois) pour inviter un max d’enfants.

Visuel Kapla ACE

Innovation : Une invitation par le jeu pour la fête des 80 ans de l’ACE du diocèse de Lille

L’Action Catholique des Enfants fête cette année ses 80 ans. Huit décennies pour ce mouvement qui veut permettre aux enfants de devenir acteurs de leur vie, de la société et de l’Église. Au cœur de cette démarche une intuition : l’enfant est une personne à part entière. Mais aussi une méthode : le jeu. Par le jeu, les enfants apprennent a se respecter, à prendre des responsabilités, à s’exprimer, à écouter et à découvrir le Dieu de Jésus Christ. Composante de la Mission Ouvrière, l’ACE est présente dans les quartiers populaires du diocèse et permet à des enfants de milieu ouvrier de grandir et d’être entendu.

banniere-top-80

Une invitation par le jeu

Pour fêter ses 80 ans, l’ACE du diocèse de Lille organisera une grande fête le 11 novembre 2017. Jeux, ateliers d’expression, célébration et beaucoup d’activités ludiques rythmeront la journée. Une fête qui sera l’occasion pour de nombreux enfants et parents de découvrir l’ACE et se qu’elle permet.

L’ACE est une chance pour chaque enfant ! Forte de cette conviction, la Mission Ouvrière du diocèse de Lille a proposé de soutenir le mouvement en favorisant l’invitation de nombreux nouveaux enfants. Comment ? En réalisant une invitation à leur image ! Une invitation qui donne le goût de jouer ensemble. Une invitation sous forme d’un jeu : le Kapla.

Visuel Kapla ACE

Le Kapla est un jeu de construction composée de petites plaquettes de bois qui permettent de réaliser des constructions à l’infini au gré de l’imagination des enfants. Une des forces de l’ACE est la place du jeu dans le projet du mouvement. Alors pourquoi ne pas inviter les enfants à la fête des 80 ans en leur offrant un jeu. Un jeu auquel il pourront jouer avec les centaines d’autres enfants présents le 11 novembre 2017. Un jeu qui exprime le fait que c’est en jouant ensemble que l’ont peut construire les plus belles choses.

La Mission Ouvrière va produire plusieurs milliers de plaquettes en bois personnalisées aux couleurs de l’ACE et de la fête des 80 ans. Ces plaquettes tiendront lieu d’invitation à la fête diocésaine du 11 novembre 2017. Dans tous le diocèse, des adultes vont offrir un plaquette de bois à chaque enfant qu’il souhaite inviter à la fête diocésaine. Plus ils seront nombreux et plus la construction qu’ils bâtiront ensemble le jour de la fête sera géante !

Une dynamique d’aller-vers partagée

Imaginée par l’ACE et la Mission Ouvrière, cette nouvelle manière d’inviter a séduit d’autres partenaires comme le Carrefour d’Église en Rural (MRJC, CMR…) et la pastorale des milieux indépendants (JIC, ACI…) qui ont choisi de rejoindre la démarche et de diffuser largement ces invitations-Kapla dans leurs réseaux. Une belle dynamique collective pour encourager un maximum d’adultes et de jeunes à inviter des enfants à découvrir l’ACE. Une initiative soutenue financièrement par l’apostolat des laïcs du diocèse de Lille.

Une invitation innovante qui s’inscrit dans la dynamique du synode provincial et qui met en œuvre la nouvelle thématique d’année de l’ACE « + fort ensemble ». Les invitations-kapela ont été présentées au Conseil Diocésain de la Mission Ouvrière du 7 juin 2017 en présence de Mgr Ulrich et Mgr Hérouard.

Ils seront produits courant juin 2017 puis diffusées dans tous les réseaux pastoraux dès cet été !

Contacts :
ACE : Magali D’Halluin – 03.20.14.53.41 – acedesflandres@ace.asso.fr
Mission Ouvrière : Stéphane Haar – 06.87.89.44.34 – missionouvriere@lille.catholique.fr

Merci Patron ! La Mission Ouvrière partenaire du festival « des hommes et des films »

La huitième édition du festival diocésain de cinéma « des hommes et des films » pose une question qui traverse la société française et en particulier le milieu ouvrier : Moi, faible et fragile ?

festival du film afficheLa société de l’argent-roi et de la compétitivité à outrance nous invite sans cesse à la performance au travail, dans nos familles, dans nos loisirs… Comme s’il nous fallait à tout prix être des super-héros du quotidien… Capables de surmonter les obstacles et les difficultés, de nous adapter à de nouveaux modes de vie, de repousser sans cesse nos limites pour être toujours plus performants, rapides, efficaces… Sans jamais lâcher prise ! Et qu’importe si ce tourbillon nous fait chuter ou perdre la tête. Et tant pis pour les plus faibles, laissés sur le bord du chemin. Tant pis pour chacun d’entre nous, pour nos failles, nos manques et nos fragilités. Serait-on en train d’oublier que la vie elle-même ne tient qu’à un fil ?

Cette nouvelle édition du festival propose, à travers dix films, d’aller à contre-courant et d’accueillir autrement nos fragilités et nos faiblesses. Pour qu’elles nous ouvrent à un présent plus fort, à une humanité plus divine. Pour qu’elles deviennent des leviers capables de faire dérailler une société conçue et organisée au profit des plus forts.

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille est partenaire du festival en particulier pour la projection du film César du meilleur documentaire 2017 : Merci Patron de François Ruffin qui fera la clôture du festival le mardi 30 mai à 20h au Métropole à Lille (26, rue des ponts de Comines)

Merci Patron ! Un film devenu une icône du combat ouvrier pour la dignité des travailleurs. Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine, qui fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH) à Poix-du-Nord, a été délocalisée en Pologne. Le couple, au chômage, risque de perdre sa maison. Mais François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte avec l’ambition de voler dans les plumes de Bernard Arnault, le PDG du groupe LVMH et responsable de la délocalisation. Ces David frondeurs pourront-ils l’emporter contre ce Goliath milliardaire ?

Merci Patron
Bande Annonce du film Merci Patron !

 

La projection sera suivie d’un échange avec Louisette Faréniaux, maître de conférences honoraire en études cinématographiques. Venez nombreux !

Retrouvez toute la programmation du festival « des hommes et des films » sur le site du diocèse de Lille.

1er mai : mobilisation générale de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

Le 1er mai n’est pas une date comme les autres pour les acteurs de la Mission Ouvrière car elle est à la fois la fête internationale des travailleurs et la fête de Saint Joseph, Saint protecteur des travailleurs.

Depuis plus de 100 ans le 1er mai est la journée internationale des travailleurs. Cette journée de mobilisation et de manifestation a permit aux travailleurs du monde entier de porter des revendications fortes comme la journée de 8 heures, les congés payés, la représentation des salariés dans l’entreprise… Seule journée chômée (et non pas fériée) du calendrier, le 1er mai est rythmée par les défilés, les fêtes populaires et le muguet.

IMG_4325
Des jocistes à la manifestation du 1er mai 2016 à Lille 

Véritablement international, le 1er mai nous rappelle que la lutte de la classe ouvrière pour le respect de sa dignité n’a pas de frontière. C’est le sens du message du 1er mai du Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens (MMTC) dont l’Action Catholique Ouvrière est membre : Vive la classe travailleuse !

C’est aussi le sens du message du 1er mai de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne intitulé « 1er mai, construisons la justice mondiale ». Le mouvement des jeunes par les jeunes et pour les jeunes profitera aussi de cette date pour faire connaître le cahier de doléances co-construit par les 10.000 jeunes présents lors du rassemblement national du 15 avril 2017.

Dans le diocèse de Lille plusieurs défilés sont prévus :
A Lille : départ à 10h00 à la porte des postes
A Tourcoing : départ à 10h30 devant le lycée Sévigné, rue Malcense
Les acteurs de la Mission Ouvrière seront nombreux a y participer derrières les banderoles de la JOC, de l’ACO ou d’autres organisations ouvrières.

A Lille, la Mission Ouvrière organise son traditionnel barbecue du 1er mai après la manifestation à la maison de la Mission Ouvrière (57, rue des meuniers à Lille).

MO Lille 1er mai

A Roubaix, la JOC organisera aussi son barbecue au 95, rue de Lille à Roubaix suivi d’un temps fort de retour sur le rassemblement national du 15 avril avec les jeunes.

Invitation After RN 01-05-2017

Les membres de l’ACO du diocèse de Lille acteurs en solidarité avec les migrants

logo_acoRégulièrement, les membres de l’ACO engagés au coté des migrants se réunissent pour relire leur action dans les différentes associations qui viennent en aide aux migrants. Le Nord, terre de passage vers l’Angleterre, est durement marquée par la réalité dramatique des réfugiés qui fuient la guerre et la misère. De cette réalité naît des solidarités et des associations dans lesquelles de nombreux membres de l’ACO sont devenus acteurs et responsables.

Le 26 janvier 2017 à Meteren, une quinzaine de membre de l’ACO se sont réunit en présence de Dorothée Malik, déléguée diocésaine à la pastorale des migrants. Les participants ont partagé les réalités des Migrants, Réfugiés, Demandeurs d’asile, Sans-papiers, Roms, Mineurs notamment suite au démantèlement du camp de Calais et à l’évacuation de Steenvoorde. « Que deviennent-ils ? Que deviendront-ils après les mois d’hiver ? Aujourd’hui comment vivre un avenir ensemble ? » se demandent ces militants qui veulent agir pour que la solidarité prime sur les peurs. Ensemble, ils font le tour des initiatives locales :

A Marcq en Baroeul : des membres de l’ACO mettent sur pied une organisation pour prendre en charge des Réfugiés de Syrie (hébergement) en créant l’association « Marcq-en-Barœul terre d’accueil ». C’est le début de l’aventure et des contacts existent avec Coallia, Terre d’Errance, France Horizon.

Aline, salariée à la Vie Active et ayant travaillé à la maison des femmes accueillies sur Calais fait part de son expérience : « On démonte les lits des containers alors qu’il y a des gens dehors, ces femmes et enfants y étaient en sécurité. Les maraudes se remettent en place, les autorités nous reprochent de distribuer du thé chaud !! Il n’y a pas de plan grand froid sur Calais. Les instances politiques nient la présence des migrants, rien n’est mis en place officiellement. C’est un retour en arrière ». Puis elle évoque : la richesse des contacts qu’ elle a vécu avec ces dames : leurs espoirs, leurs détresses, les attentes, les galères .

Les Cercles du Silence continuent encore dans certains endroits. Ils restent un lieu privilégié pour rencontrer le public.

Les Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) fonctionnent différemment. L’État a mis en place 450 CAO soit 12 000 places. Dans les Hauts de France il y a 29 CAO mais aucun en Corse et à Paris. Bernadette partage l’interpellation de la CIMADE auprès du gouvernement sur : « CAO, Calais, Stalingrad : Quelles promesses pour quel accueil ? » et notamment de la situation préoccupante des mineurs. Beaucoup ont quitté les CAO en l’absence d’actes concrets concernant la promesse de rejoindre leur famille au Royaume-Uni….

Face a ces situations l’engagement n’est pas un acte sans conséquences. Des bénévoles sont « traqués » car ils aident les migrants. On les rend responsables de la présence des Migrants. Dans de nombreux endroits les différentes associations sont dépassées. Cela pose des questions : Y –a-t-il de la coordination entre les différents associations et mouvements intervenants avec les Migrants, les Sans papiers, les Roms, les Demandeurs d’Asile ? Sur Lille il existe des comités de suivi, sur Calais des réunions de concertation. Il y a une grande nécessité de nouer des liens entre associations, mouvements et de communiquer.

Par delà ces besoins de communications entre les associations, les bénévoles expriment de plus en plus leur besoin de partager et de relire leur engagement avec d’autres. Les membres de l’ACO, pour qui la révision de vie et à la relecture est indispensable ne peuvent pas restés insensibles a ces appels. Un groupe va donc préparer un temps fort ouvert à tous le 6 juin 2017 avec une volonté d’inviter largement.

Cette intuition est confirmée par un participant qui affirme « On se réunit car nous avons besoin de partager ce que l’on vit et de témoigner de ce que l’on voit ». Un autre ajoute « on doit réfléchir sur le type de société que l’on veut construire ».

Une démarche qui commence a faire parler d’elle avec un article dans l’hebdomadaire régionale Croix du Nord de fin janvier 2017

ArticleCDN_ACOmigrants

Merci à Monique Fauvergue pour ses notes.