Vivre en chrétien, qu’est ce que ça veut dire ? Une formation pour tous à Roubaix

Vivre en chrétien, qu’est ce que ça veut dire ? Lire la Bible ? Aller à la messe ? Défendre les plus petits ? Prier ? Accueillir l’autre ? Respecter la tradition ? Vous êtes nombreux à vous poser ces questions et en particulier dans les quartiers populaires où les difficultés sociales et la diversité religieuse posent des questions de plus en plus forte sur notre foi de chrétien.

SIFAS QP Rbx

Pour trouver ensemble les réponses qui vous feront avancer dans votre foi, votre relation à Dieu et au monde, la Mission Ouvrière, l’équipe missionnaire de Roubaix et le service de la formation vous propose de nous retrouver samedi 30 septembre 2017 de 10h à 12h au 18, rue Newcomen à Roubaix pour partager toutes vos questions et chercher ensemble les réponses.

Que vous soyez chrétien engagé, occasionnel, en recherche ou simple curieux de Dieu, venez vivre une démarche simple et innovante pour s’attaquer aux questions qui vous travaillent sans taboo.

Téléchargez l’invitation : Vivre en chrétien(s) qu’est ce que cela veut dire(1)

Pour plus d’information, contactez Jérôme Montois : jerome.montois@gmail.com

 

Publicités

Le repas de rentrée de la Mission Ouvrière de Lille déjà complet !

Chaque année la Mission Ouvrière de l’agglomération lilloise fait sa rentrée avec un repas moules-frites ouvert à tous. Cette année, il aura lieu le lundi 11 septembre à 12h30 à la maison de la Mission Ouvrière (57, rue des meuniers à Lille). Mais ne cherchez plus de places, ce repas affiche déjà complet ! La maison ne permet d’accueillir « que » 60 personnes et les places sont parties en un rien de temps ! Un beau succès pour l’équipe Mission Ouvrière de Lille.

Plus qu’un moment de convivialité, ce repas sera aussi l’occasion de faire participer et de mobiliser pour l’événement festif « Grains de folie » qui aura lieu le samedi 23 septembre 2017 à 15h00, Parvis de l’église St Maurice à Lille.

moules frites sept 2017

Armentières : la Mission Ouvrière fait sa rentrée le 8 septembre

La Mission Ouvrière d’Armentières organise sa grande rentrée le vendredi 8 septembre 2017 de 18h30 à 22h00 à l’Espace 12 Apôtres d’Armentières (64, rue du bas d’enfer).

Au programme un temps de partage suivi d’un repas partagé. Un moment fort qui sera l’occasion de lancer les festivités des 60 ans de la Mission Ouvrière avec l’événement festif « Grains de folie » du 23 septembre 2017 à Lille.

Rentrée armentières

Pour plus d’infos : Danièle 03 20 77 44 41 // Christiane 03 20 88 27 90 // Michel 03 20 35 55 00

Venez nombreux !

Dunkerque : la formation « Vivre en chrétien ? » démarre en donnant la parole

25 chrétiens des quartiers populaires du littoral se sont réunit le 16 juin 2017 à la maison d’Église Saint Jean Baptiste de Dunkerque à l’appel de la Mission Ouvrière et du service de la formation des chrétiens autour d’une question : Vivre en chrétien ? Ça veut dire quoi ?

Viviane, laïque missionnée en Mission Ouvrière, a accueilli les participants et Gérard, doyen et prêtre de Grande Synthe leur a partager la démarche de cette formation qui débute : « La dernière rencontre nationale de Mission Ouvrière nous a invité à la suite du prophète Isaie à élargir l’espace de notre tente. C’est a dire à faire de la place à ceux qui nous entoure, à oser les inviter et s’ouvrir aux nouvelles réalités du milieu ouvrier. Mais le texte nous dit aussi que pour que cette tente élargie tienne, il faut renforcer nos piquets, c’est à dire renforcer notre foi et son articulation avec notre vie. C’est le but de cette formation : renforcer nos piquets ».

image6.jpg
Les participants votent pour les thèmes de la formation

Les participants se sont ensuite répartis en 3 groupes où chacun à partagé ses questions sur la foi, Dieu, le Christ, l’Église, sa place dans le monde, la prière, les autres religions etc… Par l’échange, des questions importantes sont ressorties et ont été présentées à l’ensemble des participants. Comment témoigner de sa Foi auprès des autres et dans la société ? Quel comportement pour le chrétien ? Quel rapport aux autres religions ? La transmission de la Foi a ses enfants et à ses proches ?
Puis chacun a pu voter à l’aide de pastilles pour choisir les questions a aborder lors de ce cycle de formation.

La soirée s’est conclue par un temps de prière participatif autour du texte du chemin d’Emmaus. Ce fut un moment fort de partage et de confiance en Dieu et dans les autres.

La première rencontre de formation aura lieu en septembre. Il n’est pas trop tard pour rejoindre l’aventure !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vivre en chrétien(s) ? Les chrétiens de Roubaix invités à y réfléchir ensemble

Vivre en chrétien(s) ? Pas toujours facile de savoir ce que ça veut dire dans le monde d’aujourd’hui. Célébrer ? Partager ? Prier ? Être au service des autres ? Agir ? Il y a tant de réalités différentes et tant de difficultés… Pas toujours facile de s’y retrouver et d’oser aller plus loin.

C’est pourquoi, la mission ouvrière, l’équipe missionnaire de Roubaix et le service de formation des chrétiens propose aux chrétiens de Roubaix, quelques soit leur pratique et leurs engagement, a venir partager leurs questions pour se mettre ensemble en recherche. Les organisateurs ont la volonté de lancer un cycle de rencontres à partir de vos questions, vos doutes, vos souhaits… Ensemble, avec des apports simples et forts, nous construirons les réponses pour vivre chaque jour un peu plus en chrétien.

Une première rencontre d’information aura lieu le samedi 30 septembre 2017 de 10h à 12h au 18 rue Newcomen à Roubaix. Sont appelés à participer aux rencontres des chrétiens qui ont le souci de leur quartier et de l’Église.

Venez nombreux !

Toutes les infos sur l’invitation : Vivre en chrétien(s) qu’est ce que cela veut dire

Vivre en chrétien Rbx 1

Migrants : la Mission Ouvrière de Roubaix et ses partenaires interpellent les candidats

Le groupe « Envie de partager avec les migrants » réunit des croyants de Roubaix, militant-e-s à l’association AGIR, la Solidarité, la Pastorale des Migrants, la Mission Ouvrière etc…

main

Ensemble, ils ont adressé une lettre aux candidats aux élections législatives des 7ème et 8ème circonscriptions du Nord pour les interpeller sur les mesures qu’ils souhaiteraient mettre en oeuvre en matière d’entrée et de séjour des immigrés.

Roubaix est une terre ouvrière marqué par une grande diversité culturelle et religieuse. La présence des migrants y est forte. Le collectif souhaite rappeler que le respect de la personne doit être le fondement de toute politique migratoire.

A l’aube du second tour, découvrez cette lettre et les premières réactions des candidats.

IMG_6810IMG_6809

Après 35 ans au service de l’Église, Cécile Rouzé prend sa retraite

fullsizerender-2Cécile Rouzé est missionnée par le diocèse de Lille depuis de nombreuses années pour soutenir la Mission Ouvrière dans le doyenné cœur de Flandre. Les acteurs de l’ACE, de la JOC, de l’ACO et des groupes en quartiers populaires d’Hazebrouck et de Merville ont eu la chance de travailler avec elle pour que chacun trouve sa place dans la grande famille des chrétiens. Nous lui avons récemment consacré un beau portrait.

Après 35 année au service de l’Église et des chrétiens, d’abord à l’aumônerie de l’enseignement public puis avec la Mission Ouvrière, Cécile va enfin pouvoir prendre sa retraite. Pour fêter cette nouvelle étape dans sa vie, plus d’une cinquantaine d’acteurs de la Mission Ouvrière, de chrétiens du doyenné et de membres de sa famille se sont réunit au 16 boulevard de l’abbé Lemire à Hazebrouck ce 10 juin 2017 autour d’elle.

Jean Marc Bailleul, le Déléguée de l’Évêque pour les Mouvements et Association de Fidèles (DEMAF) prend la parole pour lancer la fête en rappelant à tous le parcours de Cécile : « C’est difficile de ne pas se rappeler de l’histoire de Cécile. Je suis aller fouiller dans son dossier à l’archevêché et j’y ai trouvé beaucoup de vie et de rencontres. Les premiers documents datent de son entrée en formation à l’école des catéchistes professionnelles qui est depuis devenu le CIPAC. Après deux ans de formations en parallèle de ton emploi de vendeuse le conseil épiscopal donne son accord et tu deviens salariée de l’Escale pour l’aumônerie de l’enseignement public à Hazebrouck.Pendant une vingtaine d’année tu as eu une responsabilité importante dans l’AEP et dans l’Eglise locale. Puis grâce à Pascal Delanoy qui se posait beaucoup la question des quartiers populaires, tu as été nommée pour la Mission Ouvrière avec le choix d’aller au cœur de la vie des quartiers populaires ».

La fête se poursuit avec la diffusion d’un diaporama sur les différentes missions de Cécile et qui se finissait par « Je suis en retraite et maintenant… »

IMG_6777
Le 16 a fait salle comble pour fêter Cécile Rouzé

C’est alors à Raymond le complice des premières années de mission de Cécile de prendre le micro : « Au siècle dernier dans les années 80, Cécile passe de l’ACE et du cathé à l’aumônerie. En 1982, elle anime la retraite de profession de foi avec Fanny, sa fille, âgée de 3 mois dans les bras. Elle a 26 ans et propose d’organiser un camp d’été pour les jeunes. Elle va coordonner beaucoup d’activités avec eux. Il y a eu la période avec l’escale ! La période avec Nicole ! En 88 elle assume seul tout le 1er cycle et les lycées pro. Pas facile mais elle assure. Elle ira jusqu’à organiser 3 retraites simultanées à Merville. Puis elle quitte l’aumônerie vers la Mission Ouvrière. L’équipe actuelle des marcheurs sont pas mal des jeunes qui ont vécu l’aumônerie avec Cécile. Que d’anecdotes ! En arrivant à l’aumônerie elle cherchait la tétine de Fanny partout. Elle a une simplicité de vie, une écoute vraie et sincère, sa capacité à chercher le Christ dans tout les événements de la vie et toutes les rencontres humaines ».

Puis Nicole dit à son tour quelques mots : « Merci pour ce petit bout de chemin fait ensemble. Tu m’a permis de prendre ma place et des responsabilités en aumônerie. Ça m’a permit de me construire comme adulte et de construire ma foi ».

Monique de l’ACO prend la suite : « Je me souviens de l’arrivée de Cécile. Elle a redonné vie à la maison de la Mission Ouvrière. En 2013, quand j’ai proposé de faire des rencontre d’acteurs de l’ACO agissant auprès des Migrants, elle a tout de suite été partante et nous avons élargi le cercle de nos rencontres ».

Puis Jean Pierre annonce une nouvelle fracassante qui tient toute la salle en émoi : « Cécile et moi avons eu un enfant ensemble… Cet enfant c’est la feuille d’information de la Mission Ouvrière. Elle existe encore et parait tous les mois. On en est au 174. Je garderai de toi aussi ton côté bordélique. Pour comprendre une facture de Cécile il faut un bac +5 et pourtant les comptes sont toujours bons ».

« On a en commun de courir tout le temps mais Cécile et toujours disponible » partage Annie « On s’est connu en perfectionnement de centre de vacances. On s’est revu par le CCFD qui compte beaucoup pour Cécile et pour qui elle a beaucoup fait sur le terrain à Hazebrouck et même Wormhout. Cécile a cette qualité de mettre le collectif en avant. Mais aussi une capacité a créer des réseaux en Mission Ouvrière et avec d’autres comme le CMR. Ensemble on a prit le relais sur le terrain pour interpeller les candidats aux législatives sur les 15 propositions pour une France solidaire. Un grand Merci ».

Mauricette ne pouvait pas être présente car elle était à Lourdes avec le pèlerinage diocésain mais elle a transmis un message plein d’émotions : « Merci. Tu as insisté pour que je rejoigne la formation Sifas. J’ai été au fond du gouffre et tu m’en a sortie avec ceux du groupe. Tu as toujours été présente. Profite bien de ta retraite. Sache que tu es et restera toujours dans mon cœur ».

Christine aussi apporte ses remerciement à Cécile : « Merci au nom de toute l’équipe de Merville. Tu as l’art et la manière de nous faire faire des choses auxquelles on ne s’attend pas. Comme de recevoir l’évêque dans notre quartier à Merville ! On arrive à faire de belles choses ensemble. Quand j’ai prit ma retraite j’ai eu besoin d’un agenda alors garde le tiens car à la retraite on est débordé ».

C’est enfin à Cécile de prendre la parole : « J’ai reçu beaucoup de beaux messages de personnes qui n’ont pas pu venir. Merci. Merci à vous tous d’avoir partager cette route avec moi. J’ai toujours aimé ce rôle d’animatrice laïque en pastorale qui fait avec les gens et respecte chacun d’entre eux. Ça m’a demandé beaucoup d’énergie. J’ai parfois eu la peur au ventre et je transmettais cette tension au autres des fois. Mais j’ai rencontré le Christ en chacun de vous. Merci encore de m’entourer. J’espère que ce pot vous permettra de vous rencontrer et de partager. Merci à vous. Vos témoignages, c’est beaucoup d’honneur. J’ai souvent l’impression d’être à côté mais je vois que je vous ai apporté des choses alors je suis heureuse ».

IMG_6787
Cécile ouvre un de ses cadeaux entourée de Jean Marc et Nathalie

Les personnes présentent remettent alors leurs cadeaux à Cécile et partagent un pot de l’amitié.

La Mission Ouvrière du Diocèse de Lille remercie Cécile pour ces belles années passées au service de l’Église dans le milieu ouvrier et les quartiers populaires. Pour nous, elle est plus qu’une animatrice laïque en pastorale missionnée, elle est une militante, une sœur de lutte.

Merci et bonne retraite à toi, Cécile !

ACE, JOC, formation, fête… Initiatives pastorales tout azimut pour la Mission Ouvrière de Roubaix

Les acteurs de la Mission Ouvrière de l’agglomération roubaisienne se retrouvent régulièrement pour partager la réalité des quartiers populaires, échanger sur la vie des mouvements et lancer des initiatives pastorales nouvelles. Le 3 mai 2017, ils étaient une vingtaine a être présent à la maison ouverte du 95, rue de Lille à Roubaix avec un ordre du jour plutôt chargé.

fullsizerender

Des jeunes roubaisiens au rassemblement national de la JOC

Une trentaine de jeunes roubaisiens ont vécu le rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne le 15 avril 2017 à Paris. Philippe et Marie-France, bénévoles lors du rassemblement ont partagé leur ressenti de cette belle journée. Stéphane, membre du collectif d’accompagnement fédéral, a partagé le ressenti des jeunes : « le fait qu’il y ait beaucoup de monde a marqué les jeunes. Ils se sont beaucoup impliqué dans les débats même les plus jeunes ». Le père Gérard Vandevyver poursuit « les jeunes filles de ma paroisse qui sont venu en ont témoigné très positivement. Elles ont dit que c’était magique. Que c’était grande de voir autant de jeunes unis pour une chose importante… le travail digne ! ».

Sœur Micheline partage a son tour ce que des jeunes de son quartier lui ont témoigné sur le rassemblement « L’un d’entre eux m’a dit que ce rassemblement lui a permit de prendre conscience qu’il est devenu un homme. Un homme avec une dignité a faire respecter. Un autre m’a dit qu’il y a découvert la réalité du monde du travail en France qui est parfois loin des illusions qu’on a sur lui ». Un rassemblement qui porte du fruit puisse que les équipes de révision de vie en sortent renforcées et qu’une belle dynamique militante a vue le jour. Une fête permettra de finir l’année en beauté le samedi 1er juillet de 14h00 à 17h30 au 95, rue de Lille à Roubaix.

film rn joc

L’ACE de Roubaix : réco et projet de club

L’Action Catholique des Enfants est très dynamique sur Roubaix. Eric, accompagnateur sur le quartier du cul de four, a partagé aux personnes présentes les dernières initiatives du mouvement des enfants : « Il y a eu la récollection le 25 mars avec une grande partie de la région lilloise. C’est un moment où on prend le temps de s’arrêter pour réfléchir sur ce qu’on a fait en club. On a prit l’évangile de la multiplication des pains. Les enfants ont fait le lien avec la foi. Il y a eu un goûter et départ. On est parti a 25 enfants de Roubaix en bus. Ils adorent ça ! Des qu’on part en bus c’est les vacances ».

Puis Eric partage une superbe initiative du club Top’ado autour des élections et de la démocratie : « Ils ont organisé les élections du 94, le lieu où ils font club. Ils ont tout fait eux-même ! Les liste électorales, les programmes, les urnes, l’isoloir, le vote, le dépouillement. Ça a permit de faire de l’éducation civique. Un président a été élu ! Maintenant il faut tenir les promesses ». Après les enfants, ce sera aux responsables de vivre une réco le 1er juillet 2017.

Une troisième fête de la fraternité à Roubaix

Après deux premières éditions réussies, les habitants de Roubaix s’apprêtent à vivre une troisième fête de la fraternité le samedi 13 mai 2017. Les participants ont échangé sur le contenu, les partenariats et la mobilisation.

Formation des chrétiens en quartiers populaires

A l’image de leurs collègues dunkerquois, les acteurs de la Mission Ouvrière de Roubaix et en particulier l’équipe missionnaire se posent la question d’une formation à destination des chrétiens vivants en quartiers populaires. Une échauche de tract de présentation de la démarche a été présentée et un débat s’est installé dans l’assemblée. Marcel Marchand de Hem redonne le sens de cette démarche : « Si on veut faire vivre des communautés de proximité il y a des besoins de communiquer et de partager. Il faut permettre aux gens de se mettre au clair sur leur foi et de faire le lien avec leur vie. C’est aussi un lieu d’éducation populaire. Il faut partir de la réalité des gens des quartiers. C’est pourquoi on fera une rencontre 0 où on leur demande ce qu’ils veulent faire ».

Avec la Mission Ouvrière, l’annonce de la Bonne Nouvelle est bien vivante à Roubaix !

Lille de nos rêves : un cabaret de l’éducation populaire sur la confiance le 18 mai à Lille

En avril, une première soirée d’échange a permit aux participants de s’interroger sur leur rapport à internet, aux réseaux sociaux et surtout aux informations parfois fausses ou erronées qui y circulent. Un temps fort de débat et d’éveil à l’esprit critique largement apprécié.

En mai, le collectif Lille de nos rêves (Mission Ouvrière, Magdala, le secours catholique de Lille, la maison du 60, la chaire Jean Rodhain) remet le couvert avec une nouvelle rencontre sur un sujet passionnant : la confiance !

Un temps fort toujours aussi participatif et populaire qui aura lieu :
Jeudi 18 mai 2017, de 19h à 21h
salle Courmont (2, rue de Courmont à Lille – M° Porte d’Arras)

En plus, c’est gratuit !

Plus de détails sur l’invitation, ci-jointe.
Contact : Pascal VERBEKE 03 20 54 37 47 ou pascal.verbeke@gmail.com

Affiche LDNR 2017 18 mai

Une formation innovante pour les chrétiens en quartiers populaires à Dunkerque

La foi est présente dans nos quartiers populaires. Certains la vivent par une attitude générale, qu’autres par la prière, d’autres par des engagements… Beaucoup se posent des questions sur leur foi chrétienne, sur leur place dans l’Église et dans le monde. Les difficultés de la vie, l’instabilité professionnelle et familiale, le contact avec des personnes d’autres religions et d’autres convictions les interrogent. Comment témoigner de sa foi, l’assumer et en faire une force de vie quand tant de choses nous interroge ?

La Mission Ouvrière du littoral dunkerquois et le service de la formation des chrétiens veulent permettre aux chrétiens du milieu ouvrier et en quartiers populaires de poser toutes leurs questions et de chercher ensemble des réponses. Au travers de quelques rencontres, chacun pourra s’interroger sur ce que c’est de vivre en chrétien dans le monde d’aujourd’hui et approfondir certains questions sur Dieu, la foi, l’Église et le monde. La Mission Ouvrière propose à chacun d’approfondir sa foi non pas par des cours théoriques mais par une pédagogie participative et innovante adaptées aux personnes qui vivent les réalités du monde du travail et des quartiers populaires.

Une première rencontre aura lieu le vendredi 16 juin 2017 de 18h00 à 20h00 à la maison d’église Saint Jean Baptiste (centre pastoral), place Prigent à Dunkerque. Ce sera l’occasion de faire connaissance, de découvrir cette formation chrétienne simple et originale et de choisir ensemble les questions que chacun souhaite approfondir au cours des rencontres à venir.

Osez pousser la porte !
Téléchargez l’invitation : invitation finale Sifas QP

Contact :
Viviane Benoit
Coordinatrice locale Mission Ouvrière
06.19.19.50.67
viviane.benoit@numericable.fr