Journée d’étude sur la fondation de la JOC à Lille : des intervenants et des témoins exceptionnels !

La JOC : un pari fou, une histoire riche

La création de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne dans les années 1920 a profondément et durablement bouleversé l’Eglise catholique et le mouvement ouvrier dans le Nord. L’Eglise y a gagné une nouvelle jeunesse, un lien fort avec le monde ouvrier et une nouvelle manière d’évangéliser au cœur du monde qui aboutira au concile Vatican II. Le mouvement ouvrier y a gagné une école de formation pour des milliers de militants associatifs, syndicaux et politiques qui ont marqué son histoire.

Cette histoire folle qui se poursuit aujourd’hui à débuté en Belgique en 1925 et dans le diocèse de Lille un an plus tard quand la première section de JOC de France vit le jour à Lille-Moulins.

Une journée d’études exceptionnelle au service du présent !

Samedi 18 novembre 2017, des acteurs de la JOC et de la Mission Ouvrière organisent une grande journée d’étude à la faculté de droit et de science politique de Lille (1, place Déliot à Lille) sur le site d’une ancienne filature du quartier qui vit naître la JOC, il y a 90 ans.

Invitation Colloque JOC Lille Moulin

De 9h30 à 18h00, des chercheurs en sciences humaines reconnus apporteront leur regard sur la fondation de la JOC à Lille et son impact sur la société et l’Eglise. Des anciens jocistes âgés de 35 à 102 ans viendront témoigner de la manière dont la JOC les a formé et a profondément transformé leur vie. Des jocistes d’aujourd’hui partageront leur regard sur cette histoire riche dont ils sont les continuateurs.

Des chercheurs de premier plan

La journée d’étude du 18 novembre accueillera des scientifique d’une exceptionnelle qualité et diversité. L’équipe de préparation aura fourni un travail de titan pour réunir dans une même salle des chercheurs de premier plan en histoire et en socialogie :

Jean-Gabriel CONTAMIN, directeur du directeur du Centre d’Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS) de l’université de Lille 2 accueillera les participants et les intervenants.

Jean-Marc GUISLIN, professeur des universités en sciences historiques présentera le contexte politique, économique et social de la création de la section JOC de Lille-Moulins en 1926.

Bruno DURIEZ, Directeur de recherche émérite au CNRS et directeur du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques de l’Université de Lille apportera son regard sur les débuts fulgurants de la JOC/F à Lille.

Pierre OUTTERYCK, professeur agrégé d’histoire et auteur de nombreux livres de références sur le mouvement ouvrier dans le Nord, interviendra sur le thème « des mouvements de jeunes face aux périls des années 30 ».

Christophe BELLON, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université catholique de Lille et chargé d’enseignement à Sciences Po Paris, parlera de « la place de la JOC dans la formation des « missionnaires du travail » à Lille 1932-1940″

Stefan GIGACZ, doctorant à l’University of Divinity de Melbourne (Australie), partagera son étude de deux théologiens lillois de la JOC/F : Palémon Glorieux et Pierre Tiberghien.  Palémon Glorieux fut aumonier JOC et recteur de l’institut catholique de Lille. Pierre Tiberghien fut professeur à l’Université catholique de Lille de 1908 à 1951.

Éric BELOUET, chercheur associé au Centre d’Histoire Sociale de Paris, nous présentera le parcours des permanentes et permanents lillois de la JOC de la première génération.

tete science
Jean-Marc GUISLIN, Bruno DURIEZ, Pierre OUTTERYCK, Christophe BELLON, Stefan GIGACZ

Des anciens jocistes témoigneront !

A la rigueur scientifique, les organisateur de la journée d’étude ont souhaité ajouter la profondeur du témoignages de ceux qui ont vécu et construit la JOC durant ces 90 ans d’histoires à Lille.

Louis DOOGHE : ouvrier menuisier puis éducateur ; ancien militant et permanent de la JOC (années 50) ; fondateur du foyer de culture populaire de Marcq-en-Barœul, ancien président de l’Union des clubs de prévention du Nord et de la Fédération des foyers de culture populaire.

Paul DESTAILLEUR : ancien militant et permanent de la JOC (années 60) ; syndicaliste au cœur de la crise de l’industrie textile ; militant politique et ancien conseiller municipal de Roubaix ; responsable du GADE, le Groupe d’action demandeurs d’emploi de Roubaix.

 

Thérèse LACROIX : ancienne jociste et permanente (années 1960-1970).

Maurice ELYN : ancien ouvrier comptable de l’usine de Fives ; ancien militant de la JOC à ses tout début (1928-1935) au coté de Fernand BOUXOM. Âgé de 102 ans !

Bernadette ALLOY-TIQUET : ancienne jociste de la JOCF (années 65-75).

Alain BRUNEEL : Ancien jociste et permanent JOC (années 65-75), militant politique, député de la 16ème circonscription du Nord.

Laurent POTENZA, ancien jociste (années 1980-1990).

Xavier VANACKERE : ancien jociste et permanent JOC (années 2000 -2010), militant syndical CGT, représentant du personnel.

militants joc
Paul Destailleur, Louis Dooghe et Xavier Vanackère

Les jocistes d’aujourd’hui au cœur des débats

Cette journée d’études ne sera pas un rendez-vous d’anciens combattants nostalgiques des gloires passées. Elle se veut résolument tournée vers l’avenir du mouvement et des jeunes du monde ouvrier et des quartiers populaires. « Il y a dans cette histoire une multitudes d’enseignements utiles, à nous, les jeunes d’aujourd’hui pour faire entendre notre voix et défendre notre dignité » confiait un des responsable local du mouvement lors de la rencontre régionale du 15 août 2017. Les jocistes et accompagnateurs seront présents pour en témoigner :

Graziella RATTINI, présidente de la JOC du Nord Pas de Calais accueillera les participants et donnera les enjeux de cette journée.

Charli OBOUNOU, président de la JOC de l’agglomération lilloise, partagera le regard des jocistes et leur réalité actuelle.

Pascal VERBEKE, accompagnateur fédéral de la JOC de l’agglomération lilloise et accompagnateur de liaison pour le Nord – Pas-de-Calais, clôturera la Journée par une réflexion sur l’évolution de la société, de l’Eglise, de la réalité de la jeunesse et les questions que cela pose pour nous aujourd’hui.

jocistes
Graziella RATTINI et Charli OBOUNOU

Une journée conviviale et ouverte à tous

Construite pour être accessible à tous, cette journée d’études s’adresse à tous ceux qui veulent approfondir leur connaissance ou découvrir la formidable aventure d’un mouvement qui fait le pari de faire confiance aux jeunes du milieu ouvrier.

Vous pouvez vous inscrire en ligne : Inscription en ligne ou télécharger l’invitation : Journée d’études JOC – Invitation 4 pages

Publicités
Catégories JOC

Les reliques de la Sainte protectrice de la JOC arrivent dans le diocèse de Lille

Du 6 décembre 2017 au 7 janvier 2018, le diocèse de Lille accueillera les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux et de ses parents.

therese_officecentraldelisieuxSainte Thérèse de l’Enfant Jésus (ou de Lisieux) a vécue une vie courte mais intense. Elle a ouvert de nouvelles voies à la mission en rappelant que ce ne sont pas forcement les grands actes héroïques qui conduisent à la sainteté mais aussi toutes les petits actes de la vie de tous les jours. Une démarche qui résonne avec le démarche de révision de vie portée par la Mission Ouvrière.

En 1929, dans son discours d’accueil des jocistes venus en pelrinage, le pape Pie XI, donne Saint Thérèse de Lisieux comme Sainte protectrice de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne.  » Nous l’avons choisie parce qu elle est la protectrice de toutes les Missions. Je vous la donne parce que je considère les jocistes comme des missionnaires  » dira t il a cette occasion.

La vénération des reliques des saints et des saintes a une place importante dans la religiosité populaire, très vivante dans les quartiers ouvriers du diocèse de Lille et dans les communautés issues des migrations. Certains y voient une pratique superstitieuse d’un autre age, d’autres un chemin direct vers Dieu. La Mission Ouvrière croit que chaque expression de foi, si elle est reliée à la vie concrète et si elle est relue avec d’autres est une chance qui porte du fruit dans la foi et pour la construction d’un monde plus juste et fraternel.

Toutes les infos sur la venue des reliques de Sainte Thérèse dans le diocèse sur le site du diocèse de Lille.

Journée d’étude sur la fondation de la JOC à Lille : les inscriptions sont ouvertes

La Fédération de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne de Lille organise le 18 novembre 2017 une journée d’étude consacrée à la naissance de la JOC en 1926 et à l’histoire de ses développements dans la région lilloise.

Invitation Colloque JOC Lille Moulin

Cette manifestation scientifique intitulée « Il y a 90 ans, la JOC naissait à Lille… » se déroulera de 9h30 à 18 h à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales (Université Lille 2) 1 place Déliot 59000 Lille, Métro « Porte de Douai ».

Vous pouvez vous inscrire au 03-20-54-37-47 ou joc.lille@gmail.com

Vous pouvez aussi vous inscrire en ligne : inscription en ligne

Dépêchez-vous ! Les places sont limitées et partent à tour de bras !

Au programme de la journée d’étude :

Introduction à la journée

Jean-Marc Guislin (professeur d’histoire à l’Université de Lille, chercher à l’IRHiS) : Le contexte politique, économique et social de la création de la section JOC de Lille-Moulins (1926).

Bruno Duriez (directeur de recherche émérite au CNRS, chercheur au CLERSE) : Les débuts fulgurants de la JOC/F à Lille.

Paul Wallez (sociologue) : La figure du jeune ouvrier dans les revues Jeunesse ouvrière et Équipe ouvrière de la fin des années 1920 au début des années 1930.

Christophe Bellon (maître de conférences en histoire à l’Université catholique de Lille, chercheur au C3RD) : La place de la JOC dans la formation des « missionnaires du travail » – Lille, 1932-1940.

Stefan Gigacz (doctorant en histoire à l’University of Divinity, Melbourne) : Deux théologiens lillois de la JOC/F, Palémon Glorieux (1892-1979) et Pierre Tiberghien (1880-1963).

Pierre Outerryck (professeur agrégé d’histoire) : Des mouvements de jeunes face aux périls des années 1930. Affrontements et/ou coopérations.

Eric Belouet (chercheur associé au CHS, Paris) : Que sont devenus les permanents et permanentes lillois de la première génération de la JOC/F (1927-1937) ?

Des anciens et anciennes de la JOC/F du Nord de plusieurs générations feront part de leur découverte et de leur expérience du mouvement.

Pascal Verbeke (accompagnateur fédéral de l’agglomération lilloise, accompagnateur de liaison de la JOC du Nord / Pas de Calais) : Conclusion.

Le soir, les amis de la JOC vous propose une soirée auberge espagnole conviviale !

Lille et Roubaix : la JOC lance sa deuxième année de campagne pour le travail digne des jeunes

Depuis un an, les jeunes militants de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne mène une grande campagne d’action pour le travail digne des jeunes du milieu ouvrier. L’année dernière fut marquée par une grande enquête, par le rassemblement national du mouvement et par la proclamation lors de celui-ci d’un cahier de doléance comprenant 40 demandes construites par jeunes à partir des résultats de l’enquête.

Cette année sera résolument tournée vers l’action de terrain pour permettre l’accès des jeunes à l’emploi digne ! La nouvelle vidéo de la campagne en donne un bel avant goût :

vidéo joc

Pour lancer cette année d’initiatives locales, la JOC de Lille organise sa grande rentrée le samedi 9 septembre 2017 de 14h00 à 20h00. Au programme de la journée l’élection de l’équipe fédérale, la construction de la conduite d’année, le lancement de la démarche d’action mais aussi un temps de fête entre copains !

Invitation Rentrée JOc 9 septembre 2017

De son coté, la JOC de Roubaix Tourcoing Vallée de la Lys organise un week-end de rentrée le 9 et 10 septembre 2017 à la Maison diocésaine d’accueil de Merville. Les jeunes militants vont se mettre au vert à la campagne pour prendre le temps de se connaître, préparer l’année mais aussi vivre un grande révision de vie et préparer les initiatives en équipe. Ils se mettront aussi à l’écoute de la Parole de Dieu lors d’une célébration entièrement créée par les jeunes eux-même.

IMG_7042

Catégories JOC

René Deconinck, 23 ans, jociste du diocèse de Lille, résistant, mort pour la France

La seconde guerre mondiale a durement marqué la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC). Le pèlerinage mondial de 1939 qui devait lancer l’internalisation du mouvement de jeunes fondé en 1927 a du être annulé. Interdit par Vichy en 1941, le mouvement a continué sa vie de manière clandestine, protégé par les autorités ecclésiales. De nombreux jocistes, dont le Bienheureux Marcel Callo sont mort assassinés par l’occupant.

Dans le diocèse de Lille, cette période a aussi été marqué par l’émergence d’un groupe de résistants principalement composé de jocistes : les Jeunes Chrétiens Combattants. La stèle commémorative de la mort de l’un d’entre eux, René Deconinck, vient d’être restauré. Un article de Géraldine Beys et Marie-France Maréchal dans le journal « La Voix du Nord » du 30 août 2017 nous partage cette histoire dont vous pouvez lire l’article complet sur le site de la Voix du Nord.

La stèle du résistant René Deconinck, abattu il y a 73 ans, a été restaurée

Impossible de la manquer. En sortant de Dourlers direction Avesnes, l’automobiliste quitte la RN2 et prend le chemin de Semousies. Un peu plus loin sur sa droite, la stèle est là avec, derrière elle, un champ. Au loin on aperçoit l’église de Dourlers. C’est à cet endroit qu’il y a 73 ans s’est joué un drame. Une exécution, celle de René Deconinck. Un jeune homme avide de liberté, de cette liberté qui l’avait vu très tôt refuser le service du travail obligatoire imposé par l’occupant et s’engager dans la Résistance. Parce qu’il est réfractaire au STO et membre du groupe des Jeunes Chrétiens Combattants, René Deconinck se voit conseillé de quitter sa région dunkerquoise en février 1944. Il part rejoindre sa mère à Anor. Mais avant, il a servi sous les ordres du président fédéral de la JOC, Michel Hochart, commandant des FFI. C’est alors qu’il remplit une mission donnée par ce dernier que le jeune homme est arrêté. Le 31 août 1944, René Deconinck est fusillé après, sur injonction de l’ennemi, avoir creusé sa propre fosse. Il a 23 ans.

B9713026017Z.1_20170830193755_000+GKO9MF6DS.2-0

Un chemin au nom du héros ?
Quand l’annonce de sa mort fut connue, la tristesse fut immense. Parmi ses camarades de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) dont il était le vice-président fédéral. Parmi ses amis résistants. Parmi sa famille et tous ceux qui chérissaient le lieutenant des Forces Françaises de l’Intérieur. Les funérailles de René Deconinck auront lieu plus tard, le lundi 21 juillet 1947 à l’église Saint-Martin de Dunkerque. Beaucoup de monde y assistera. Parmi les présents, Robert Prigent, ministre de la santé publique…

C’est l’Amicale des Patriotes Résistants de l’OCM de Dourlers qui assurera à la famille du lieutenant valeureux qu’une stèle sera édifiée à Dourlers. Celle justement du chemin de Semousies, construite en 1947 mais qui forcément, 70 ans plus tard, avait subi les outrages du temps. Ne voulant pas la voir se dégrader plus encore, trois membres de l’Association pour la rénovation du Patrimoine de Dourlers ont entrepris de la restaurer. Ils lui ont consacré un an, à leur rythme. Le résultat est là. La stèle est désormais bien visible. Reste la question au fil des ans de son entretien et de celui de ses abords. La commune ou l’UNC, association d’anciens combattants, pourraient, pourquoi pas prendre le relais ? Quant au héros René Deconinck, pourquoi ne pas rebaptiser le chemin de Semousies, chemin Deconinck ?

portrait

Catégories JOC

L’été survitaminé de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

Alors que le mois d’août prend doucement fin, enfants, jeunes et plus grands quittent peu à peu la torpeur des vacances pour s’en retourner au travail, à l’école et dans les engagements qui font le combat ordinaire pour la justice. Mais cet été aura été plus qu’un simple moment de repos pour tout ceux d’entre vous qui ont vécus des temps forts avec l’ACE, la JOC ou l’ACO.

En effet, cet été les mouvements d’action catholique du milieu ouvrier et des quartiers populaires ne sont pas restés inactifs dans le diocèse de Lille. Voilà un petit tour d’horizon des initiatives vécues cet été en Mission Ouvrière.

La Mission Ouvrière et quartiers populaires du doyenné Cœur de Flandres a organisé une sortie sur le littoral dunkerquois le 5 juillet dernier. Près de 80 personnes ont participé à l’événement ! La matinée fut marqué par la visite de la chapelle des pécheurs et l’après-midi par la visite du musée maritime et un temps à la plage. Enfants, jeunes et adultes ont savouré ce beau moment de foi et de détente.

IMGP9716.JPG
Sortie de la Mission Ouvrière Quartiers Populaires Cœur de Flandres

Samedi 8 juillet, l’Action Catholique des Enfants d’Hazebrouck a organisé un grand concours du meilleur pâtissier. Enfants et parents se sont retrouvés autour des gâteaux crées par les enfants. Une belle initiative.

ACE toujours, mais à Tourcoing ! Des enfants des quartiers populaires de Tourcoing ont vécu leur premier camps ACE début août à la maison diocésaine de Merville. Un moment de jeux et de partage au grand air.

ACE encore, le camp d’été diocésain a réuni de nombreux enfants et fut marqué par de beaux moments de jeu, des visites et des temps forts de partage et de communion. Bravo aux enfants et aux animateurs qui se sont plier en 4 pour leur faire vivre un été pas comme les autres.

image vidéo camp ACE
Vidéo d’un moment convivial lors du camps ACE de l’été 2017

De son coté la Jeunesse Ouvrière Chrétienne n’a pas chômé non plus ! A Lille les jeunes responsables de fédération se sont réunis le 15 août pour une formation sur l’histoire de la JOC et de catholicisme social. Un journée forte en témoignage, notamment celui de Roger, 90 ans, qui a débuté la JOC en 1942 alors que le mouvement été interdit par l’occupant allemand.

20729750_1932666050279485_2786304032010519829_n

JOC toujours, quelques jeunes jocistes du diocèse de Lille ont eu la chance de participer aux accueils saisonniers organisés par le mouvements dans les principales statuons touristiques de notre pays. Ce fut le cas de Jordy, militant de la JOC de Roubaix qui a participé à la Perm’Saison des Sables d’Olonne en Vendée. Les accueils saisonniers sont des lieux où des jocistes viennent passer une semaine pour aller a la rencontre des travailleurs saisonnier afin de les informer sur leurs droits de travailleurs et leur partager des moments de convivialité.

Fichier_000

Que de belles expériences ! De quoi faire le plein d’énergie pour une année qui s’annonce forte en initiative et ce dès le samedi 23 septembre avec l’événement festif Grains de Folie pour l’anniversaire des 60 ans de la Mission Ouvrière !

Parrainage de jeunes du diocèse de Lille au rassemblement national de la JOC : Merci !

Le 15 avril 2017, plus d’une centaine de jeunes des quartiers populaires du diocèse de Lille ont participé au rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ils sont rejoint les milliers de jeunes de toute la France réunis pour faire entendre leur voix et défendre le travail digne.

Pour les soutenir et encourager un maximum d’adultes du réseau a inviter des jeunes, la Mission Ouvrière du diocèse de Lille a lancé un dispositif de parrainage. Le principe en était simple : un adulte ou groupe d’adulte invite un jeune au rassemblement et lui permet ainsi de vivre une journée marquante de fête, d’action et de foi.

rn-joc

Une cinquantaine de parrains et marraines ont répondu à l’appel de la Mission Ouvrière et de la JOC ! Grâce à eux, 21 jeunes ont été invités et ont ainsi pu découvrir la JOC. Le dispositif a également permit de récolter 2225€ qui ont permit de payer les billets des jeunes parrainés mais aussi des jeunes en difficultés financières.

Pour remercier leurs parrains et marraines, ainsi que tous ceux sans qui le rassemblement national n’aurait pas été possible, Charli, Marine, Mélissa et Renato, jocistes de Lille ont rédigé une lettre de remerciement :

Lettre à l’attention de celles et ceux sans lesquels la JOC de Lille ne serait pas présente au rassemblement national du 15 avril 2017.

MERCI

« Le rassemblement a permis de valoriser chaque action faite au niveau régional (enquêtes, actions de communications). Toutes ces actions ont rendu nos efforts concrets. »
« Ambiance générale – forte – punch… beaucoup de bons visages, bien ouverts, joyeux, ça donne envie « d’y aller », de faire, de partager, de passer à l’action. »
« J’ai fait, pour ma part, beaucoup de rencontres, quelques jocistes, des personnes rencontrées en ACO, d’autres régions ».

Ces propos, ressentis, et témoignages qui traduisent chez les jeunes, les jeunes militants de la fédération de Lille, le bonheur d’avoir été présent.es au rassemblement national, n’auraient pu émaner d’eux sans vous. Vous qui, n’avez ménagé aucun efforts pour répondre présent.es à nos sollicitations. Vous qui, attentifs et attentives à nos multiples démarches, avez, sans l’ombre d’une hésitation, toujours été disponibles pour nous prodiguer des conseils, nous orienter et nous accompagner en étant constamment habité.es par le souci de nous donner l’impulsion nécessaire qui nous permettrait à terme de voler de nos propres ailes. Parce que c’est cela la JOC. Cet esprit de famille qui nous distingue de tant d’autres associations et qui se manifeste par ce considérable élan de solidarité qui part de l’ACE jusqu’à l’ACO en passant par la JOC. La réussite du rassemblement national en est la parfaite illustration.
Près de 10 000 jeunes qui se sont réunis au Paris évents center pour clamer haut et fort leur existence, leurs joies et leurs peines ainsi que leur insatiable envie d’améliorer leurs conditions de vie notamment dans le domaine du travail. S’il est vrai que cet événement à confirmer notre appartenance à une cause, celle des opprimé.es, il entérine surtout l’idée qu’on appartient à une famille. Une famille extrêmement élargie, dans laquelle on retrouve toutes celles et tous ceux qui, membre de la Mission Ouvrière, de L’ACO, de la JOC, de l’ACE, du Secours Catholique, sans oublier les bénévoles, ami.es et connaissances ont œuvré pour que les jeunes du monde ouvrier, des quartiers populaires puissent faire du mot « dignité » la base de toutes formes d’épanouissements. Pour ce geste, cette attention, et cet accompagnement, un seul mot : MERCI

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille s’est fortement impliqué dans cette démarche de soutien en assurant l’impression et la diffusion des bulletins de parrainage, le traitement des réponses ainsi que la logistique bancaire… Des heures de travail au service des jeunes travailleurs. Merci donc aux parrains et marraines mais aussi à tous les acteurs de la Mission Ouvrière qui ont diffusé et soutenu la démarche de parrainage.

La Mission Ouvrière va poursuivre sa politique ambitieuse de soutien aux initiatives des composantes dès la rentrée en produisant et en diffusant massivement des invitations-Kapla pour la fête diocésaine des 80 ans de l’ACE !

Valentine, jociste de Dunkerque, chemine vers la vie religieuse

Dans son numéro de juin 2017, Assez Zoné, le magazine de la JOC, consacre son Focus à Valentine, jociste dunkerquoise de 21 ans qui chemine vers la vie religieuse.

Un portrait à lire et à partager :

Valentine

Pour rester connecter à l’actu des jeunes du milieu ouvrier, abonnez vous à Assez Zoné pour seulement 15€ par an !
Envoyez simplement vos nom, prénom et adresse sur papier libre à ACO – Service publication JOC – 7, rue Paul Lelong 75002 Paris avec un chèque de 15€ à l’ordre de Jeun’avenir Publications

Grande joie ! Damien sera ordonné prêtre dimanche 25 juin

orddbindaultDamien Bindault est un jeune séminariste originaire de Roubaix. Séminariste… Plus pour très longtemps car après des années de cheminement et d’études, il sera ordonné prêtre le dimanche 25 juin 2017 à 15h30 en la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille !

En insertion sur la paroisse de Grande Synthe, Damien accompagne la JOC du littoral dunkerquois dont il est l’aumônier fédéral. Il participe aussi activement à l’équipe locale de Mission Ouvrière et intervient en prison. La phrase de l’évangile de Matthieu par laquelle il nous invite à son ordination est à l’image de son engagement avec la Mission Ouvrière.

Citation Damien Bindault

L’ordination de Damien est une grande joie pour tous les acteurs de la Mission Ouvrière. Dans cette étape importante et dans toute sa vie de prêtre nous voulons être à ses cotés pour porter et faire vivre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ en milieu ouvrier et dans les quartiers populaires.

vidéo damien
Vidéo : Damien vous invite à son ordination

Soyons nombreux le dimanche 25 juin 2017 à 15h30 en la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille pour partager cette joie avec lui.

CDMO élargi : La Mission Ouvrière du diocèse de Lille prépare une rentrée complètement folle

Le Conseil Diocésain de la Mission Ouvrière (CDMO) réunit trois fois par an les responsables des mouvements et groupes d’Eglise en milieu ouvrier et quartiers populaires du diocèse de Lille. Pour la dernière rencontre de l’année des acteurs de terrain ont été invité des coordinations locales et des composantes ont été invités à partager leur regard sur la mission. Ce CDMO du 7 juin 2017 présidé par Mgr Ulrich a été heureux d’accueillir pour la première fois Mgr Hérouard, nouvel évêque auxiliaire de Lille.

Mot d’accueil de Stéphane Haar, Délégué Diocésain à la Mission Ouvrière
Les élections présidentielles ont apporté leur lot d’espoir et surtout de déceptions (extrême droite au 2d tour, projets du nouveau président pour le monde du travail…). Dans ce brouhaha, la Mission Ouvrière a tenu sa place ! L’ACE a permit aux enfants de découvrir le sens d’une vie collective et démocratique. La JOC a donné la parole aux jeunes sur l’emploi digne. L’ACO a organisé des temps de partage. Partout, la Mission Ouvrière a créé du lien entre les hommes et avec Dieu. Une démarche participative qui porte du fruit comme l’a souligné Mgr Ulrich en parlant du synode sur les jeunes et la foi qui se prépare dans le monde entier.

FullSizeRender 26
Mgr Ulrich s’adresse aux membres du CDMO

Fête des 60 ans de la Mission Ouvrière : 3 temps forts à la rentrée

Un anniversaire qui a du sens
Crée en 1957, la Mission Ouvrière a 60 ans ! Un anniversaire qui mérite d’être fêté pas uniquement pour le plaisir de se retrouver mais surtout parce que fêter l’anniversaire de la Mission Ouvrière c’est redire que Dieu aime chacun de ses enfants, en particulier les plus petits. C’est redire que l’Église a confiance en ceux à qui personne ne fait confiance : les enfants, les jeunes des quartiers, les travailleurs pauvres, les chômeurs, les précaires, les militants…

Un anniversaire en 3 temps
Pour fêter ses 60 ans sans surcharger les agendas, la Mission Ouvrière propose une dynamique en 3 temps qui s’appuie sur les événements et initiatives déjà programmées par les composantes.

  • Le 23 septembre 2017 à Lille : l’événement festif « Grains de folie »
    Un temps de fête pour mettre en valeur tout ce qui se vit de beau, de solidaire et de fraternel dans le monde ouvrier et les quartiers populaires au travers d’une belle action symbolique.
  • Novembre 2017 : deux initiatives diocésaines en Mission Ouvrière
    – Le 11 novembre : fête diocésaine des 80 ans de l’ACE. Invitons un maximum d’enfants !
    – Le 18 novembre : Colloque sur la création de la JOC à Lille Moulins (1926) à la fac de droit de Lille
  • Décembre 2017 : Des fêtes de noël en Mission Ouvrière XXL
    Dans les différents lieux de vie, la Mission Ouvrière organisera ses traditionnelles fêtes de noël en Mission Ouvrière en invitant encore plus largement les personnes éloignées de l’Eglise.

vidéo imageLa Mission Ouvrière du diocèse de Lille a réalisé une petite vidéo qui revient sur le sens, les origines, la création et les missions de la Mission Ouvrière. Vidéo à voir et à partager avec ce lien : http://www.dailymotion.com/video/x5pjovf

Le 23 septembre 2017 : l’événement festif « grains de folie »

« Ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi » St Paul
Beaucoup de personnes du monde ouvrier qui ont le sentiment que notre monde marche à l’envers. Délocaliser une entreprise pour faire plus de profit ? C’est du bon sens économique ! Fermer les frontières au nez des réfugiés ? C’est prudent ! Mais avoir des classes avec peu d’élèves ? C’est une folie budgétaire ! Embaucher un jeune sans expérience ? C’est une folie pour les entreprises ! Bref, toutes les initiatives de fraternité et de solidarité qui ne rentrent pas dans les rouages bien huilés de la compétition, du repli sur soi et du Dieu-argent sont des folies. Ces folies, il faut en être fier !

Mettre en valeur les grains de folie fraternelle du monde ouvrier
Ce sont ces initiatives que nous allons mettre en lumière ! Dès maintenant et jusqu’au 23 septembre 2017, les acteurs de la Mission Ouvrière feront remplir des grains de folie. Ce sont des billes de polystyrène sur lesquelles chacun pourra écrire une initiative de fraternité vécue dans les quartiers populaires ! Initiatives locales, actions militantes, partages… des centaines de grains de folie seront récoltés.

FullSizeRender 23
Quelques grains de folie remplis lors du CDMO

Le 23 septembre 2017 de 15h à 18h sur le parvis de l’église St Maurice de Lille, une centaine d’acteurs de la Mission Ouvrière se réuniront autour d’une installation artistique représentant une série d’engrenages géants sur lesquelles sera écrit des problématiques vécues par les personnes du milieu ouvrier (pauvreté, rupture familiale, violence, discriminations…). Les grains de folie seront symboliquement coincés entre les engrenages afin de montrer que toutes ces initiatives existent et qu’elles peuvent stopper les engrenages de l’injustice pour construire une société plus juste et fraternelle.
Un temps festif, ouvert à tous avec des paroles fortes et un grand gâteau d’anniversaire !

 

Les dernières infos des acteurs d’Eglise en monde ouvrier

Jeunesse Ouvrière Chrétienne
Charli et Marine de la JOC de Lille ont partagé les paroles des jeunes venus au rassemblement national du 15 avril dernier. Ils ont remercié la Mission Ouvrière pour l’opération de parrainage qui a permit de récolter plus de 2200€.

FullSizeRender 24
Charli et Marine de la JOC de Lille parlent des fruits du rassemblement du 15 juin

GREPO
Geneviève et Jacques ont présenté la dernière publication du GREPO. Un livret de 40 pages réunissant des témoignages forts d’initiatives pastorales locales. Disponible pour la modique somme de 1€.

Action Catholique des Enfants
Magali a présenté la grande journée festive du samedi 11 novembre 2017 qui réunira des centaines d’enfants pour fêter les 80 ans de l’ACE. Au programme des partages, une célébration et des jeux bien sur ! La Mission Ouvrière a créé une invitation sous forme de Kapla (jouet en bois) pour inviter un max d’enfants.

Visuel Kapla ACE