Lille et Roubaix : la JOC lance sa deuxième année de campagne pour le travail digne des jeunes

Depuis un an, les jeunes militants de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne mène une grande campagne d’action pour le travail digne des jeunes du milieu ouvrier. L’année dernière fut marquée par une grande enquête, par le rassemblement national du mouvement et par la proclamation lors de celui-ci d’un cahier de doléance comprenant 40 demandes construites par jeunes à partir des résultats de l’enquête.

Cette année sera résolument tournée vers l’action de terrain pour permettre l’accès des jeunes à l’emploi digne ! La nouvelle vidéo de la campagne en donne un bel avant goût :

vidéo joc

Pour lancer cette année d’initiatives locales, la JOC de Lille organise sa grande rentrée le samedi 9 septembre 2017 de 14h00 à 20h00. Au programme de la journée l’élection de l’équipe fédérale, la construction de la conduite d’année, le lancement de la démarche d’action mais aussi un temps de fête entre copains !

Invitation Rentrée JOc 9 septembre 2017

De son coté, la JOC de Roubaix Tourcoing Vallée de la Lys organise un week-end de rentrée le 9 et 10 septembre 2017 à la Maison diocésaine d’accueil de Merville. Les jeunes militants vont se mettre au vert à la campagne pour prendre le temps de se connaître, préparer l’année mais aussi vivre un grande révision de vie et préparer les initiatives en équipe. Ils se mettront aussi à l’écoute de la Parole de Dieu lors d’une célébration entièrement créée par les jeunes eux-même.

IMG_7042

Publicités
Catégories JOC

René Deconinck, 23 ans, jociste du diocèse de Lille, résistant, mort pour la France

La seconde guerre mondiale a durement marqué la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC). Le pèlerinage mondial de 1939 qui devait lancer l’internalisation du mouvement de jeunes fondé en 1927 a du être annulé. Interdit par Vichy en 1941, le mouvement a continué sa vie de manière clandestine, protégé par les autorités ecclésiales. De nombreux jocistes, dont le Bienheureux Marcel Callo sont mort assassinés par l’occupant.

Dans le diocèse de Lille, cette période a aussi été marqué par l’émergence d’un groupe de résistants principalement composé de jocistes : les Jeunes Chrétiens Combattants. La stèle commémorative de la mort de l’un d’entre eux, René Deconinck, vient d’être restauré. Un article de Géraldine Beys et Marie-France Maréchal dans le journal « La Voix du Nord » du 30 août 2017 nous partage cette histoire dont vous pouvez lire l’article complet sur le site de la Voix du Nord.

La stèle du résistant René Deconinck, abattu il y a 73 ans, a été restaurée

Impossible de la manquer. En sortant de Dourlers direction Avesnes, l’automobiliste quitte la RN2 et prend le chemin de Semousies. Un peu plus loin sur sa droite, la stèle est là avec, derrière elle, un champ. Au loin on aperçoit l’église de Dourlers. C’est à cet endroit qu’il y a 73 ans s’est joué un drame. Une exécution, celle de René Deconinck. Un jeune homme avide de liberté, de cette liberté qui l’avait vu très tôt refuser le service du travail obligatoire imposé par l’occupant et s’engager dans la Résistance. Parce qu’il est réfractaire au STO et membre du groupe des Jeunes Chrétiens Combattants, René Deconinck se voit conseillé de quitter sa région dunkerquoise en février 1944. Il part rejoindre sa mère à Anor. Mais avant, il a servi sous les ordres du président fédéral de la JOC, Michel Hochart, commandant des FFI. C’est alors qu’il remplit une mission donnée par ce dernier que le jeune homme est arrêté. Le 31 août 1944, René Deconinck est fusillé après, sur injonction de l’ennemi, avoir creusé sa propre fosse. Il a 23 ans.

B9713026017Z.1_20170830193755_000+GKO9MF6DS.2-0

Un chemin au nom du héros ?
Quand l’annonce de sa mort fut connue, la tristesse fut immense. Parmi ses camarades de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) dont il était le vice-président fédéral. Parmi ses amis résistants. Parmi sa famille et tous ceux qui chérissaient le lieutenant des Forces Françaises de l’Intérieur. Les funérailles de René Deconinck auront lieu plus tard, le lundi 21 juillet 1947 à l’église Saint-Martin de Dunkerque. Beaucoup de monde y assistera. Parmi les présents, Robert Prigent, ministre de la santé publique…

C’est l’Amicale des Patriotes Résistants de l’OCM de Dourlers qui assurera à la famille du lieutenant valeureux qu’une stèle sera édifiée à Dourlers. Celle justement du chemin de Semousies, construite en 1947 mais qui forcément, 70 ans plus tard, avait subi les outrages du temps. Ne voulant pas la voir se dégrader plus encore, trois membres de l’Association pour la rénovation du Patrimoine de Dourlers ont entrepris de la restaurer. Ils lui ont consacré un an, à leur rythme. Le résultat est là. La stèle est désormais bien visible. Reste la question au fil des ans de son entretien et de celui de ses abords. La commune ou l’UNC, association d’anciens combattants, pourraient, pourquoi pas prendre le relais ? Quant au héros René Deconinck, pourquoi ne pas rebaptiser le chemin de Semousies, chemin Deconinck ?

portrait

Catégories JOC

L’été survitaminé de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

Alors que le mois d’août prend doucement fin, enfants, jeunes et plus grands quittent peu à peu la torpeur des vacances pour s’en retourner au travail, à l’école et dans les engagements qui font le combat ordinaire pour la justice. Mais cet été aura été plus qu’un simple moment de repos pour tout ceux d’entre vous qui ont vécus des temps forts avec l’ACE, la JOC ou l’ACO.

En effet, cet été les mouvements d’action catholique du milieu ouvrier et des quartiers populaires ne sont pas restés inactifs dans le diocèse de Lille. Voilà un petit tour d’horizon des initiatives vécues cet été en Mission Ouvrière.

La Mission Ouvrière et quartiers populaires du doyenné Cœur de Flandres a organisé une sortie sur le littoral dunkerquois le 5 juillet dernier. Près de 80 personnes ont participé à l’événement ! La matinée fut marqué par la visite de la chapelle des pécheurs et l’après-midi par la visite du musée maritime et un temps à la plage. Enfants, jeunes et adultes ont savouré ce beau moment de foi et de détente.

IMGP9716.JPG
Sortie de la Mission Ouvrière Quartiers Populaires Cœur de Flandres

Samedi 8 juillet, l’Action Catholique des Enfants d’Hazebrouck a organisé un grand concours du meilleur pâtissier. Enfants et parents se sont retrouvés autour des gâteaux crées par les enfants. Une belle initiative.

ACE toujours, mais à Tourcoing ! Des enfants des quartiers populaires de Tourcoing ont vécu leur premier camps ACE début août à la maison diocésaine de Merville. Un moment de jeux et de partage au grand air.

ACE encore, le camp d’été diocésain a réuni de nombreux enfants et fut marqué par de beaux moments de jeu, des visites et des temps forts de partage et de communion. Bravo aux enfants et aux animateurs qui se sont plier en 4 pour leur faire vivre un été pas comme les autres.

image vidéo camp ACE
Vidéo d’un moment convivial lors du camps ACE de l’été 2017

De son coté la Jeunesse Ouvrière Chrétienne n’a pas chômé non plus ! A Lille les jeunes responsables de fédération se sont réunis le 15 août pour une formation sur l’histoire de la JOC et de catholicisme social. Un journée forte en témoignage, notamment celui de Roger, 90 ans, qui a débuté la JOC en 1942 alors que le mouvement été interdit par l’occupant allemand.

20729750_1932666050279485_2786304032010519829_n

JOC toujours, quelques jeunes jocistes du diocèse de Lille ont eu la chance de participer aux accueils saisonniers organisés par le mouvements dans les principales statuons touristiques de notre pays. Ce fut le cas de Jordy, militant de la JOC de Roubaix qui a participé à la Perm’Saison des Sables d’Olonne en Vendée. Les accueils saisonniers sont des lieux où des jocistes viennent passer une semaine pour aller a la rencontre des travailleurs saisonnier afin de les informer sur leurs droits de travailleurs et leur partager des moments de convivialité.

Fichier_000

Que de belles expériences ! De quoi faire le plein d’énergie pour une année qui s’annonce forte en initiative et ce dès le samedi 23 septembre avec l’événement festif Grains de Folie pour l’anniversaire des 60 ans de la Mission Ouvrière !

Parrainage de jeunes du diocèse de Lille au rassemblement national de la JOC : Merci !

Le 15 avril 2017, plus d’une centaine de jeunes des quartiers populaires du diocèse de Lille ont participé au rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ils sont rejoint les milliers de jeunes de toute la France réunis pour faire entendre leur voix et défendre le travail digne.

Pour les soutenir et encourager un maximum d’adultes du réseau a inviter des jeunes, la Mission Ouvrière du diocèse de Lille a lancé un dispositif de parrainage. Le principe en était simple : un adulte ou groupe d’adulte invite un jeune au rassemblement et lui permet ainsi de vivre une journée marquante de fête, d’action et de foi.

rn-joc

Une cinquantaine de parrains et marraines ont répondu à l’appel de la Mission Ouvrière et de la JOC ! Grâce à eux, 21 jeunes ont été invités et ont ainsi pu découvrir la JOC. Le dispositif a également permit de récolter 2225€ qui ont permit de payer les billets des jeunes parrainés mais aussi des jeunes en difficultés financières.

Pour remercier leurs parrains et marraines, ainsi que tous ceux sans qui le rassemblement national n’aurait pas été possible, Charli, Marine, Mélissa et Renato, jocistes de Lille ont rédigé une lettre de remerciement :

Lettre à l’attention de celles et ceux sans lesquels la JOC de Lille ne serait pas présente au rassemblement national du 15 avril 2017.

MERCI

« Le rassemblement a permis de valoriser chaque action faite au niveau régional (enquêtes, actions de communications). Toutes ces actions ont rendu nos efforts concrets. »
« Ambiance générale – forte – punch… beaucoup de bons visages, bien ouverts, joyeux, ça donne envie « d’y aller », de faire, de partager, de passer à l’action. »
« J’ai fait, pour ma part, beaucoup de rencontres, quelques jocistes, des personnes rencontrées en ACO, d’autres régions ».

Ces propos, ressentis, et témoignages qui traduisent chez les jeunes, les jeunes militants de la fédération de Lille, le bonheur d’avoir été présent.es au rassemblement national, n’auraient pu émaner d’eux sans vous. Vous qui, n’avez ménagé aucun efforts pour répondre présent.es à nos sollicitations. Vous qui, attentifs et attentives à nos multiples démarches, avez, sans l’ombre d’une hésitation, toujours été disponibles pour nous prodiguer des conseils, nous orienter et nous accompagner en étant constamment habité.es par le souci de nous donner l’impulsion nécessaire qui nous permettrait à terme de voler de nos propres ailes. Parce que c’est cela la JOC. Cet esprit de famille qui nous distingue de tant d’autres associations et qui se manifeste par ce considérable élan de solidarité qui part de l’ACE jusqu’à l’ACO en passant par la JOC. La réussite du rassemblement national en est la parfaite illustration.
Près de 10 000 jeunes qui se sont réunis au Paris évents center pour clamer haut et fort leur existence, leurs joies et leurs peines ainsi que leur insatiable envie d’améliorer leurs conditions de vie notamment dans le domaine du travail. S’il est vrai que cet événement à confirmer notre appartenance à une cause, celle des opprimé.es, il entérine surtout l’idée qu’on appartient à une famille. Une famille extrêmement élargie, dans laquelle on retrouve toutes celles et tous ceux qui, membre de la Mission Ouvrière, de L’ACO, de la JOC, de l’ACE, du Secours Catholique, sans oublier les bénévoles, ami.es et connaissances ont œuvré pour que les jeunes du monde ouvrier, des quartiers populaires puissent faire du mot « dignité » la base de toutes formes d’épanouissements. Pour ce geste, cette attention, et cet accompagnement, un seul mot : MERCI

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille s’est fortement impliqué dans cette démarche de soutien en assurant l’impression et la diffusion des bulletins de parrainage, le traitement des réponses ainsi que la logistique bancaire… Des heures de travail au service des jeunes travailleurs. Merci donc aux parrains et marraines mais aussi à tous les acteurs de la Mission Ouvrière qui ont diffusé et soutenu la démarche de parrainage.

La Mission Ouvrière va poursuivre sa politique ambitieuse de soutien aux initiatives des composantes dès la rentrée en produisant et en diffusant massivement des invitations-Kapla pour la fête diocésaine des 80 ans de l’ACE !

Valentine, jociste de Dunkerque, chemine vers la vie religieuse

Dans son numéro de juin 2017, Assez Zoné, le magazine de la JOC, consacre son Focus à Valentine, jociste dunkerquoise de 21 ans qui chemine vers la vie religieuse.

Un portrait à lire et à partager :

Valentine

Pour rester connecter à l’actu des jeunes du milieu ouvrier, abonnez vous à Assez Zoné pour seulement 15€ par an !
Envoyez simplement vos nom, prénom et adresse sur papier libre à ACO – Service publication JOC – 7, rue Paul Lelong 75002 Paris avec un chèque de 15€ à l’ordre de Jeun’avenir Publications

Grande joie ! Damien sera ordonné prêtre dimanche 25 juin

orddbindaultDamien Bindault est un jeune séminariste originaire de Roubaix. Séminariste… Plus pour très longtemps car après des années de cheminement et d’études, il sera ordonné prêtre le dimanche 25 juin 2017 à 15h30 en la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille !

En insertion sur la paroisse de Grande Synthe, Damien accompagne la JOC du littoral dunkerquois dont il est l’aumônier fédéral. Il participe aussi activement à l’équipe locale de Mission Ouvrière et intervient en prison. La phrase de l’évangile de Matthieu par laquelle il nous invite à son ordination est à l’image de son engagement avec la Mission Ouvrière.

Citation Damien Bindault

L’ordination de Damien est une grande joie pour tous les acteurs de la Mission Ouvrière. Dans cette étape importante et dans toute sa vie de prêtre nous voulons être à ses cotés pour porter et faire vivre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ en milieu ouvrier et dans les quartiers populaires.

vidéo damien
Vidéo : Damien vous invite à son ordination

Soyons nombreux le dimanche 25 juin 2017 à 15h30 en la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille pour partager cette joie avec lui.

CDMO élargi : La Mission Ouvrière du diocèse de Lille prépare une rentrée complètement folle

Le Conseil Diocésain de la Mission Ouvrière (CDMO) réunit trois fois par an les responsables des mouvements et groupes d’Eglise en milieu ouvrier et quartiers populaires du diocèse de Lille. Pour la dernière rencontre de l’année des acteurs de terrain ont été invité des coordinations locales et des composantes ont été invités à partager leur regard sur la mission. Ce CDMO du 7 juin 2017 présidé par Mgr Ulrich a été heureux d’accueillir pour la première fois Mgr Hérouard, nouvel évêque auxiliaire de Lille.

Mot d’accueil de Stéphane Haar, Délégué Diocésain à la Mission Ouvrière
Les élections présidentielles ont apporté leur lot d’espoir et surtout de déceptions (extrême droite au 2d tour, projets du nouveau président pour le monde du travail…). Dans ce brouhaha, la Mission Ouvrière a tenu sa place ! L’ACE a permit aux enfants de découvrir le sens d’une vie collective et démocratique. La JOC a donné la parole aux jeunes sur l’emploi digne. L’ACO a organisé des temps de partage. Partout, la Mission Ouvrière a créé du lien entre les hommes et avec Dieu. Une démarche participative qui porte du fruit comme l’a souligné Mgr Ulrich en parlant du synode sur les jeunes et la foi qui se prépare dans le monde entier.

FullSizeRender 26
Mgr Ulrich s’adresse aux membres du CDMO

Fête des 60 ans de la Mission Ouvrière : 3 temps forts à la rentrée

Un anniversaire qui a du sens
Crée en 1957, la Mission Ouvrière a 60 ans ! Un anniversaire qui mérite d’être fêté pas uniquement pour le plaisir de se retrouver mais surtout parce que fêter l’anniversaire de la Mission Ouvrière c’est redire que Dieu aime chacun de ses enfants, en particulier les plus petits. C’est redire que l’Église a confiance en ceux à qui personne ne fait confiance : les enfants, les jeunes des quartiers, les travailleurs pauvres, les chômeurs, les précaires, les militants…

Un anniversaire en 3 temps
Pour fêter ses 60 ans sans surcharger les agendas, la Mission Ouvrière propose une dynamique en 3 temps qui s’appuie sur les événements et initiatives déjà programmées par les composantes.

  • Le 23 septembre 2017 à Lille : l’événement festif « Grains de folie »
    Un temps de fête pour mettre en valeur tout ce qui se vit de beau, de solidaire et de fraternel dans le monde ouvrier et les quartiers populaires au travers d’une belle action symbolique.
  • Novembre 2017 : deux initiatives diocésaines en Mission Ouvrière
    – Le 11 novembre : fête diocésaine des 80 ans de l’ACE. Invitons un maximum d’enfants !
    – Le 18 novembre : Colloque sur la création de la JOC à Lille Moulins (1926) à la fac de droit de Lille
  • Décembre 2017 : Des fêtes de noël en Mission Ouvrière XXL
    Dans les différents lieux de vie, la Mission Ouvrière organisera ses traditionnelles fêtes de noël en Mission Ouvrière en invitant encore plus largement les personnes éloignées de l’Eglise.

vidéo imageLa Mission Ouvrière du diocèse de Lille a réalisé une petite vidéo qui revient sur le sens, les origines, la création et les missions de la Mission Ouvrière. Vidéo à voir et à partager avec ce lien : http://www.dailymotion.com/video/x5pjovf

Le 23 septembre 2017 : l’événement festif « grains de folie »

« Ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi » St Paul
Beaucoup de personnes du monde ouvrier qui ont le sentiment que notre monde marche à l’envers. Délocaliser une entreprise pour faire plus de profit ? C’est du bon sens économique ! Fermer les frontières au nez des réfugiés ? C’est prudent ! Mais avoir des classes avec peu d’élèves ? C’est une folie budgétaire ! Embaucher un jeune sans expérience ? C’est une folie pour les entreprises ! Bref, toutes les initiatives de fraternité et de solidarité qui ne rentrent pas dans les rouages bien huilés de la compétition, du repli sur soi et du Dieu-argent sont des folies. Ces folies, il faut en être fier !

Mettre en valeur les grains de folie fraternelle du monde ouvrier
Ce sont ces initiatives que nous allons mettre en lumière ! Dès maintenant et jusqu’au 23 septembre 2017, les acteurs de la Mission Ouvrière feront remplir des grains de folie. Ce sont des billes de polystyrène sur lesquelles chacun pourra écrire une initiative de fraternité vécue dans les quartiers populaires ! Initiatives locales, actions militantes, partages… des centaines de grains de folie seront récoltés.

FullSizeRender 23
Quelques grains de folie remplis lors du CDMO

Le 23 septembre 2017 de 15h à 18h sur le parvis de l’église St Maurice de Lille, une centaine d’acteurs de la Mission Ouvrière se réuniront autour d’une installation artistique représentant une série d’engrenages géants sur lesquelles sera écrit des problématiques vécues par les personnes du milieu ouvrier (pauvreté, rupture familiale, violence, discriminations…). Les grains de folie seront symboliquement coincés entre les engrenages afin de montrer que toutes ces initiatives existent et qu’elles peuvent stopper les engrenages de l’injustice pour construire une société plus juste et fraternelle.
Un temps festif, ouvert à tous avec des paroles fortes et un grand gâteau d’anniversaire !

 

Les dernières infos des acteurs d’Eglise en monde ouvrier

Jeunesse Ouvrière Chrétienne
Charli et Marine de la JOC de Lille ont partagé les paroles des jeunes venus au rassemblement national du 15 avril dernier. Ils ont remercié la Mission Ouvrière pour l’opération de parrainage qui a permit de récolter plus de 2200€.

FullSizeRender 24
Charli et Marine de la JOC de Lille parlent des fruits du rassemblement du 15 juin

GREPO
Geneviève et Jacques ont présenté la dernière publication du GREPO. Un livret de 40 pages réunissant des témoignages forts d’initiatives pastorales locales. Disponible pour la modique somme de 1€.

Action Catholique des Enfants
Magali a présenté la grande journée festive du samedi 11 novembre 2017 qui réunira des centaines d’enfants pour fêter les 80 ans de l’ACE. Au programme des partages, une célébration et des jeux bien sur ! La Mission Ouvrière a créé une invitation sous forme de Kapla (jouet en bois) pour inviter un max d’enfants.

Visuel Kapla ACE

ACE, JOC, formation, fête… Initiatives pastorales tout azimut pour la Mission Ouvrière de Roubaix

Les acteurs de la Mission Ouvrière de l’agglomération roubaisienne se retrouvent régulièrement pour partager la réalité des quartiers populaires, échanger sur la vie des mouvements et lancer des initiatives pastorales nouvelles. Le 3 mai 2017, ils étaient une vingtaine a être présent à la maison ouverte du 95, rue de Lille à Roubaix avec un ordre du jour plutôt chargé.

fullsizerender

Des jeunes roubaisiens au rassemblement national de la JOC

Une trentaine de jeunes roubaisiens ont vécu le rassemblement national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne le 15 avril 2017 à Paris. Philippe et Marie-France, bénévoles lors du rassemblement ont partagé leur ressenti de cette belle journée. Stéphane, membre du collectif d’accompagnement fédéral, a partagé le ressenti des jeunes : « le fait qu’il y ait beaucoup de monde a marqué les jeunes. Ils se sont beaucoup impliqué dans les débats même les plus jeunes ». Le père Gérard Vandevyver poursuit « les jeunes filles de ma paroisse qui sont venu en ont témoigné très positivement. Elles ont dit que c’était magique. Que c’était grande de voir autant de jeunes unis pour une chose importante… le travail digne ! ».

Sœur Micheline partage a son tour ce que des jeunes de son quartier lui ont témoigné sur le rassemblement « L’un d’entre eux m’a dit que ce rassemblement lui a permit de prendre conscience qu’il est devenu un homme. Un homme avec une dignité a faire respecter. Un autre m’a dit qu’il y a découvert la réalité du monde du travail en France qui est parfois loin des illusions qu’on a sur lui ». Un rassemblement qui porte du fruit puisse que les équipes de révision de vie en sortent renforcées et qu’une belle dynamique militante a vue le jour. Une fête permettra de finir l’année en beauté le samedi 1er juillet de 14h00 à 17h30 au 95, rue de Lille à Roubaix.

film rn joc

L’ACE de Roubaix : réco et projet de club

L’Action Catholique des Enfants est très dynamique sur Roubaix. Eric, accompagnateur sur le quartier du cul de four, a partagé aux personnes présentes les dernières initiatives du mouvement des enfants : « Il y a eu la récollection le 25 mars avec une grande partie de la région lilloise. C’est un moment où on prend le temps de s’arrêter pour réfléchir sur ce qu’on a fait en club. On a prit l’évangile de la multiplication des pains. Les enfants ont fait le lien avec la foi. Il y a eu un goûter et départ. On est parti a 25 enfants de Roubaix en bus. Ils adorent ça ! Des qu’on part en bus c’est les vacances ».

Puis Eric partage une superbe initiative du club Top’ado autour des élections et de la démocratie : « Ils ont organisé les élections du 94, le lieu où ils font club. Ils ont tout fait eux-même ! Les liste électorales, les programmes, les urnes, l’isoloir, le vote, le dépouillement. Ça a permit de faire de l’éducation civique. Un président a été élu ! Maintenant il faut tenir les promesses ». Après les enfants, ce sera aux responsables de vivre une réco le 1er juillet 2017.

Une troisième fête de la fraternité à Roubaix

Après deux premières éditions réussies, les habitants de Roubaix s’apprêtent à vivre une troisième fête de la fraternité le samedi 13 mai 2017. Les participants ont échangé sur le contenu, les partenariats et la mobilisation.

Formation des chrétiens en quartiers populaires

A l’image de leurs collègues dunkerquois, les acteurs de la Mission Ouvrière de Roubaix et en particulier l’équipe missionnaire se posent la question d’une formation à destination des chrétiens vivants en quartiers populaires. Une échauche de tract de présentation de la démarche a été présentée et un débat s’est installé dans l’assemblée. Marcel Marchand de Hem redonne le sens de cette démarche : « Si on veut faire vivre des communautés de proximité il y a des besoins de communiquer et de partager. Il faut permettre aux gens de se mettre au clair sur leur foi et de faire le lien avec leur vie. C’est aussi un lieu d’éducation populaire. Il faut partir de la réalité des gens des quartiers. C’est pourquoi on fera une rencontre 0 où on leur demande ce qu’ils veulent faire ».

Avec la Mission Ouvrière, l’annonce de la Bonne Nouvelle est bien vivante à Roubaix !

2ème tour : L’ACE, la JOC, l’ACO et une trentaine d’organisations catholiques s’opposent à l’extrême droite

Dans un appel lancé dans le journal La Croix et relayée par Radio Vatican, une trentaine d’organisations catholiques dont la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, l’Action Catholique des Enfants et l’Action Catholique Ouvrière, tous composantes de la Mission Ouvrière, et de nombreuses autres organisations catholiques appellent à s’opposer au Front National sans ambiguïté au second tour de l’élection présidentielle.

Le texte de l’appel : « Ne cédons pas à la tentation du repli sur soi »

À la veille d’une échéance électorale cruciale, trente-deux organisations et mouvements catholiques souhaitent participer au débat politique.

Nous entendons et nous partageons l’inquiétude légitime de certain-e-s de nos concitoyen-ne-s, compte tenu des situations souvent difficiles qu’ils vivent. Mais nous refusons de nous laisser instrumentaliser par ceux qui voudraient nous convaincre que nous ne pouvons pas construire ensemble l’avenir de notre pays.

Il est toujours possible, sans perdre son identité, de développer une politique plus respectueuse de la diversité et de la cohésion entre les territoires et de s’ouvrir à l’autre, à la richesse des différences, à ceux qui n’ont pas la même couleur de peau, la même origine sociale, le même sexe, la même langue, la même culture.

« L’autre est un don », soulignait le pape François lors de son dernier message de Carême [1]. Comme nous l’avions rappelé avant le premier tour de l’élection [2], nous pensons que les solutions aux problèmes auxquels notre société est confrontée se trouvent dans l’ouverture, le dialogue et la participation de chacun de nous pour construire ensemble une France et une Europe plus ouvertes et plus justes dans un monde de droit et de dignité.

Les dizaines de milliers de bénévoles de nos organisations et mouvements sont témoins tous les jours que la réalité de la société française, ce sont des milliers d’actions concrètes qui construisent une planète plus solidaire et fraternelle. Ceci nous permet d’affirmer que l’acceptation de la diversité au sein de la République ne menace pas l’unité nationale. Elle ne remet pas en question l’existence d’une culture commune, de valeurs partagées, d’une même appartenance à l’Humanité.

À nos concitoyen-ne-s qui éprouvent déception ou désarroi devant les résultats du premier tour, nous voulons dire aujourd’hui que la clé réside dans notre capacité à dépasser nos peurs et à les transformer en une dynamique collective constructive. L’avenir de notre pays est ouvert, il ne tient qu’à nous de ne pas nous enfermer et d’agir librement, en conscience, pour le garder ouvert.

Comme l’affirmait la Conférence des évêques de France au lendemain du premier tour des élections, « aujourd’hui, le risque principal serait de renoncer à lutter pour l’avenir et de céder à la tentation du fatalisme » [3]. Croyants et non croyants, nous devons tous nous mobiliser pour mettre la diversité de nos talents au service de la société.

Nous, organisations et mouvements d’Église, avons vocation à prendre parti quand la dignité de l’homme est en question. Nous sommes bien dans notre rôle, lorsque nous proclamons que le monde d’aujourd’hui a moins besoin d’affrontements, de divisions et de fermetures que de bienveillance, de justice et de fraternité, cette fraternité qu’avec la liberté et l’égalité, la République nous demande de vivre.

À l’heure de faire un choix entre deux visions de la société, ne cédons pas à la tentation du repli sur soi, refusons de laisser instrumentaliser l’Évangile, recentrons le débat sur les vrais sujets et transformons la clameur du monde qui nous entoure en espérance. Réaffirmons notre foi en l’autre, « tout homme et tout l’homme », et en nos capacités à construire notre destin commun.

Liste des Signataires : Action catholique des enfants (ACE), Action catholique des femmes (ACF), Action catholique des milieux indépendants (ACI), Action catholique ouvrière (ACO), Apprentis d’Auteuil, Association des cités du Secours catholique, Centre de Recherche et d’Action sociale (CERAS), CCFD-Terre Solidaire, Centre Catholique des Médecins Français, Chrétiens dans le monde rural (CMR), Chrétiens dans l’Enseignement public, Chrétiens en Forum, Communauté Mission de France, Communauté Vie Chrétienne (CVX), Confrontations (Association d’intellectuels chrétiens), Délégation catholique pour la coopération (DCC), Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC), Ethique et Investissement, Etudes, Fédération française des Équipes Saint-Vincent, Fondacio, Instituts religieux et solidarité internationale (IRSI), Jeunesse étudiante chrétienne (JEC), Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), JRS France, Justice et Paix, Mission de la Mer, Mouvement chrétien des cadres et dirigeants (MCC), Mouvement chrétien des retraités (MCR), Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC), Ordre de Malte France, Pax Christi, Scouts et Guides de France, Secours catholique – Caritas France, Semaines sociales de France, Vicariat pour la Solidarité de l’archidiocèse de Paris, Vivre Ensemble l’Evangile Aujourd’hui, Voir Ensemble.

[1] « La Parole est un don. L’autre est un don », message du Pape François pour le Carême 2017.

[2] « Pour une citoyenneté responsable et engagée », tribune signée par 28 organisations et mouvements catholiques – 13 avril 2017, La Croix.com.

[3] « Élections présidentielles : « L’Église redit son rôle et rappelle ses fondamentaux », Conférence des Évêques de France – 23 avril 2017.

1er mai JOC

1er mai : mobilisation générale de la Mission Ouvrière du diocèse de Lille

Le 1er mai n’est pas une date comme les autres pour les acteurs de la Mission Ouvrière car elle est à la fois la fête internationale des travailleurs et la fête de Saint Joseph, Saint protecteur des travailleurs.

Depuis plus de 100 ans le 1er mai est la journée internationale des travailleurs. Cette journée de mobilisation et de manifestation a permit aux travailleurs du monde entier de porter des revendications fortes comme la journée de 8 heures, les congés payés, la représentation des salariés dans l’entreprise… Seule journée chômée (et non pas fériée) du calendrier, le 1er mai est rythmée par les défilés, les fêtes populaires et le muguet.

IMG_4325
Des jocistes à la manifestation du 1er mai 2016 à Lille 

Véritablement international, le 1er mai nous rappelle que la lutte de la classe ouvrière pour le respect de sa dignité n’a pas de frontière. C’est le sens du message du 1er mai du Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens (MMTC) dont l’Action Catholique Ouvrière est membre : Vive la classe travailleuse !

C’est aussi le sens du message du 1er mai de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne intitulé « 1er mai, construisons la justice mondiale ». Le mouvement des jeunes par les jeunes et pour les jeunes profitera aussi de cette date pour faire connaître le cahier de doléances co-construit par les 10.000 jeunes présents lors du rassemblement national du 15 avril 2017.

Dans le diocèse de Lille plusieurs défilés sont prévus :
A Lille : départ à 10h00 à la porte des postes
A Tourcoing : départ à 10h30 devant le lycée Sévigné, rue Malcense
Les acteurs de la Mission Ouvrière seront nombreux a y participer derrières les banderoles de la JOC, de l’ACO ou d’autres organisations ouvrières.

A Lille, la Mission Ouvrière organise son traditionnel barbecue du 1er mai après la manifestation à la maison de la Mission Ouvrière (57, rue des meuniers à Lille).

MO Lille 1er mai

A Roubaix, la JOC organisera aussi son barbecue au 95, rue de Lille à Roubaix suivi d’un temps fort de retour sur le rassemblement national du 15 avril avec les jeunes.

Invitation After RN 01-05-2017