Migrants : la Mission Ouvrière de Roubaix et ses partenaires interpellent les candidats

Le groupe « Envie de partager avec les migrants » réunit des croyants de Roubaix, militant-e-s à l’association AGIR, la Solidarité, la Pastorale des Migrants, la Mission Ouvrière etc…

main

Ensemble, ils ont adressé une lettre aux candidats aux élections législatives des 7ème et 8ème circonscriptions du Nord pour les interpeller sur les mesures qu’ils souhaiteraient mettre en oeuvre en matière d’entrée et de séjour des immigrés.

Roubaix est une terre ouvrière marqué par une grande diversité culturelle et religieuse. La présence des migrants y est forte. Le collectif souhaite rappeler que le respect de la personne doit être le fondement de toute politique migratoire.

A l’aube du second tour, découvrez cette lettre et les premières réactions des candidats.

IMG_6810IMG_6809

Publicités

Elections : CCFD et ses partenaires veulent faire le pari de la solidarité

La Mission Ouvrière travaille en lien étroit avec les acteurs catholiques de la solidarité dans le diocèse de Lille. La JOC, l’ACO et l’ACE sont membre de la collégialité du CCFD Terre Solidaire et participent aux initiatives de terrain comme Bouge ta planète. Les acteurs de la Mission Ouvrière nouent également de nombreux partenariats avec le Secours Catholique pour porter la parole des plus démunis et agir auprès de migrants. Ces partenaires de la Mission Ouvrière se sont réuni avec d’autres pour interpeller les candidats élections présidentielles. Une démarche forte qui mérite d’être partagée et entendue.

ActionAid-Peuples Solidaires, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, Secours Catholique-Caritas France font 15 propositions à l’adresse des candidat-e-s en vue des élections présidentielle et législatives de 2017. Que vous pouvez découvrir sur le site internet « Le pari de la solidarité » qui pose des constats forts :

Nous sommes plus de 7 milliards de femmes et d’hommes sur la planète, chaque jour plus interdépendants et confrontés aux mêmes défis et crises (politique, économique, sociale, écologique), qui se succèdent et s’alimentent entre eux. Face à cette situation, les politiques publiques – aux niveaux français, européen et international – ne sont pas aujourd’hui à la hauteur des enjeux. Les citoyen-ne-s en France et dans le monde, notamment les plus vulnérables, subissent de plein fouet ces crises et sont en attente de vraies réponses. Elles existent. Que ce soit par un juste partage des richesses, par la promotion de la justice climatique et de la souveraineté alimentaire, ou par la protection des droits humains, des choix politiques et stratégiques fondamentaux s’offrent à celles et ceux que nous élirons en 2017. C’est une question de courage, de volonté et de vision. Parce que les hommes et les femmes qui vont candidater à la présidence de la République et à l’Assemblée nationale doivent se donner l’ambition d’une France plus solidaire et d’un monde plus juste. Parce qu’il est encore temps de le faire.

Le CCFD a fait le choix de mettre ses les 15 propositions en perspectives au travers de quelques axes forts : la souveraineté alimentaire et la justice climatique, l’évasion fiscale, la régulation des entreprises multinationales et les migrations. Sur tous ces sujets, quelques points communs : mettre le plus petit au centre, combattre la dictature de l’argent et une soif de justice mais aussi l’urgence d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Découvrez les 15 propositions : dp_ccfd-terresolidaire_elections2017

CCFD 15prop

Relire son engagement auprès des migrants avec l’ACO, le Secours Catholique et la pastorale des migrants

Le diocèse de Lille est à la croisée des routes de nombreux migrants, réfugiés, roms, sans papiers… Fuyant la guerre, la misère et les persécutions, ils prennent la route et la mer au péril de leur vie et arrivés en Europe, le combat est loin d’être fini car le dénuement, l’isolement, le racisme et les violences leur barrent encore la voie vers une vie digne. Face à cela, les chrétiens refusent de rester indifférents. Ils sont nombreux a s’engager pour soutenir et aider ces personnes.

Un bel engagement mais un engagement difficile qui demande sans cesse de recommencer et de reconstruire des liens, des démarches, des explications… Pour tenir, il est important de relire cette expérience.

invitation-migrants-benevoles

Le Secours Catholique, l’Action Catholique Ouvrière (ACO) et la Pastorale des Migrants organisent deux jours (au choix) de relecture pour les personnes engagées auprès des migrants (Roms, sans papiers, réfugiés…) : Samedi 18 mars ou vendredi 31 mars

Téléchargez l’invitation : invitation-relecture-benevoles-migrants-du-18-ou-31-mars-2017

Pour plus d’infos, vous pouvez joindre les organisateurs :
Jean Flamen 06.14.55.41.29 – Philippe Blot 06.45.53.08.83 – Corinne Hatte : 06.75.95.25.34

Inscrivez vous de préférence avant le 11 mars à philippe.blot@secours-catholique.org, par courrier 17 quai de Mardyck 59140 Dunkerque ou par SMS aux organisateurs.

Extrait du livret : « Voir, s’émouvoir, s’approcher, prendre soin…ensemble » :

Relire suppose une action, un engagement qui nous questionne, nous déplace…
Relire, c’est lire à nouveau ce que nous avons vécu, se poser les questions de notre action (Pourquoi mon engagement? Suis-je seul dans cette action? Faut-il agir autrement? Comment agir?…)
Relire avec d’autres pour échanger, partager notre expérience, notre vécu… ne pas se retrouver seul.
Relire, c’est mettre la bataille de côté et regarder où nous allons…
Relire à la lumière des textes évangéliques : chrétiens, comme d’autres, nous nous engageons auprès des plus petits. Pour nous, en reliant notre action et l’Evangile, avec d’autres, ensemble, nous découvrons que nous construisons le Royaume de Dieu. »

Jardin des Olieux : des militants ouvriers chrétiens engagés auprès des mineurs migrants

Par le passé, notre diocèse fut une terre d’accueil pour les nombreux migrants venus travailler dans les mines et les industries textiles. Aujourd’hui, ce sont des réfugies fuyant la guerre et la misère qui arrivent dans nos rues. Parmi eux de nombreux mineurs souvent isolés qui se retrouvent à la rue, ne pouvant compter que sur le secours de quelques militants associatifs et citoyens engagés dont un grand nombre sont des chrétiens et beaucoup sont engagés en Mission Ouvrière.

C’est le cas à Lille où le jardin des Olieux qui accueillait des dizaines de réfugies mineurs a été récemment évacué de ses occupants par les autorités il y a quelques semaines sans rien régler dans le fond. Car chaque jour de nouveaux mineurs migrants arrivent sur place. Heureusement la solidarité s’organise et les bonnes volontés s’activent pour mettre un toit sur ces têtes, proposer des cours de français, apporter du soutien matériel et moral…

Comment ne pas être interpellé par cette situation à moins d’un mois de la 103ème journée mondiale du migrant et du réfugié qui aura lieu le 15 janvier 2017 sur le thème « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix » ?

La pastorale des migrants invite chaque personne a vivre et à faire vivre cette journée. Pour cela elle a construit un kit d’animation afin de sensibiliser petit et grands à la situation des migrants mineurs. Des célébrations seront célébrées dans tout le diocèse et des initiatives de solidarité et d’éducation populaire seront proposées dans les paroisses et les mouvements.

jmmr

A l’occasion de cette journée le pape François adresse un message fort au monde « Ce sont les mineurs qui paient en premier lieu le prix élevé de l’immigration, provoquée presque toujours par la violence, la misère et par les conditions environnementales, facteurs auxquels s’ajoute également la globalisation dans ses aspects négatifs. La course effrénée vers des gains rapides et faciles comporte aussi le développement d’aberrants fléaux tels que le trafic d’enfants, l’exploitation et l’abus de mineurs et, en général, la privation des droits inhérents à l’enfance entérinés par la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant ». Il invite chacun a suivre cette parole du Christ commune au quatre Évangiles : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé » (Mc 9, 37 ; cf. Mt 18, 5 ; Lc 9, 48 ; Jn 13, 20)

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille encourage chacun à faire vivre la prochaine journée mondiale du migrant et du réfugié en lien avec les pastorale des migrants et à apporter leur soutien aux mineurs migrants où qu’ils soient.

Pour soutenir les migrants du jardin des Olieux :
La Mission Ouvrière a organisé des repas chaud et des militants de l’ACO sont régulièrement présents pour apporter leur soutien aux jeunes migrants. Si vous voulez apportez votre aide, le collectif des Olieux occupe un bâtiment vide depuis des années, situé 32 rue de Fontenoy à Lille Moulins et invite toutes les bonnes volonté à les rejoindre : tous les soirs, réunion sur place à 18h et le dimanche Assemblée Générale plénière à 14h.

Vous pouvez aussi déposer à « La Maison » :
– Balais, raclettes, seaux, serpillières, produits ménagers
– Matelas, couvertures, literie,
– Bois, palettes, planches, matos de bricolage, peinture,
– Tables, chaises, fauteuils,
– Matos pour l’électricité, câbles électriques, multiprises, lampes, chauffages,
– Toiles (jute, moquette), journaux, colle à tapisser (isolation), cartons, tapis.
– MAIS PAS DE VETEMENTS ! (merci !)

Contact : collectifolieux@gmail.com